Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A quatre points d’un premier sacre, le FUS marche déjà sur l’eau

Lors d’une mise à jour haletante, R’batis et Tangérois nous ont gratifiés d’un spectacle à la mesure de l’évènement. Marrakchis et Gadiris n’étaient pas en reste




Le FUS marche sur l’eau ou est sur un nuage, c’est selon. La cause ? Une victoire sur le fil (2-1) face à un adversaire direct, l’IRT, lors de la mise à jour de la vingt-septième journée. Ce succès ô combien précieux lui permet, pour une première fois et à deux tours de la fin de cette saison, de prendre les rênes de ce bon vieux championnat. Bien malin celui qui dirait si les R’batis, qui ont là l’occasion de remporter leur premier titre de champion du Maroc, lâcheront du lest lors du très difficile restant de l’exercice (KACM en déplacement et MCO à Rabat) alors qu’ils ne sont qu’à quatre points d’un événement ‘’historico-historique’’ si l’on peut dire. Mais au regard de ce qu’ils nous ont sorti à Rabat face aux Tangérois, on peut gager que le WAC risque de s’en mordre les crampons malgré sa fin de saison plus clémente (CRA à Al Hoceima et réception du MAT en huis clos.
Sur leur verte pelouse, au Complexe Moulay El Hassan et devant un public chaleureux composé des fans de l’IRT et de ses supporters, le FUS nous a gratifiés d’un match appliqué et sérieux comme il en a souvent produit. Mais pour que le spectacle soit à la mesure de l’événement, il fallait être deux pour le composer et l’IRT n’a pas manqué à son devoir en bon outsider de l’exercice. Jusqu’à vingt minutes de la fin et bien que musclée, engagée et intense, la rencontre resta vierge et il a fallu un coup de pouce ou de patte de la part du défenseur fussiste Ce AS Mandaw pour la décanter. Les Tangérois crurent en leur étoile par Hervé en fin de rencontre mais ce n’était qu’illusion. Fierté et sursaut d’orgueil, dans les ultimes secondes de la partie, permirent à un autre défenseur fussiste, Nayef Akred de se rattraper de sa bévue qui a donné l’égalisation et qui aurait pu être fatale à son club en plaçant un heading gagnant que le gardien tangérois Mohamadina ne put suivre que des yeux. Les hommes de Walid Regragui ont bâti leur réussite sur deux balles arrêtées, des corners en l’occurrence, dévoilant, du coup, une certaine naïveté dans la défense mise en place par Abdelhak Bencheikha pourtant composée de joueurs chevronnés.  A Marrakech au Grand Stade, le KACM dans une rencontre poursuite (3-2) s’est donné un bon bol d’oxygène et a peut-être même sauvé sa saison grâce à un penalty de dernière seconde (voir la correspondance de Khalil Benmouya).
 Huit buts ont été inscrits, en ces deux rencontres qui nous ont tenus en haleine jusqu’au bout. Le classement, du coup, en a été chamboulé plus que jamais, aussi bien à sa tête qu’en bas. Le FUS est plus que jamais en tête et très certainement se dirige vers un premier titre tandis que le KACM fait une très belle opération pour ce qui est de son maintien, ce qui est positif pour nos deux représentants du groupe B en Coupe de la CAF et dont un avant-goût (KACM-FUS) nous attend déjà dimanche.
Il n’y a pas eu à dire, notre mercredi footballistique ici-bled a eu du bon, il aura été tout simplement fantastique.

Mise à jour de la 27ème journée LNFP1
FUS-IRT 2-1
KACM-HUSA 3-2

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 27 Mai 2016

Lu 618 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs