Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A l'ordre du jour : élections anticipées, culture de la rente, dépravation, exclusion, tensions sociales et approche sécuritaire : Réunion du Conseil provincial de l'USFP à Safi




Dans l'allocution qu'il a prononcée à l'ouverture du Conseil provincial élargi du parti de la Rose à Safi, Farrouck Ben Cheick, secrétaire provincial, a mis en avant le rôle déterminant joué par l'USFP dans la déclinaison des réformes stratégiques qu'avait connues le Maroc durant la dernière décennie. La phase politique, sociale et économique que traverse le Maroc, a-t-il ajouté, nécessite un maximum de rigueur et de clarté des positions en vue de permettre à notre pays de joindre le rang des vraies démocraties. A cet effet, le secrétaire provincial du parti à Safi a insisté sur l'importance de la mise en place d'un arsenal législatif efficace au niveau de la lutte contre la dépravation politique et la manipulation de la vie partisane.
Quant à Noureddine Cherckaoui , secrétaire régional, et Hassan Mouhib, membre du Conseil national, ils ont placé le conseil provincial élargi dans son contexte politique, organisationnel et législatif. A cet effet, les membres du conseil provincial ont eu droit à un rapport détaillé sur les différentes actions menées par les instances régionales, provinciales et locales en vue de préparer les élections législatives anticipées du 25 novembre 2011.
Au terme des travaux du conseil provincial marqué par les interventions des différents candidats aux législatives, les militants ont salué le rôle historique de leur parti dans les acquis politiques et constitutionnels. Ils ont également souligné la situation inquiétante du paysage politique local marqué par la propagation de la rente politique et économique et la continuité des vieilles pratiques au vu et au su des autorités locales qui n'ont pas réagi aux campagnes électorales anticipées que connaît la province. D'autre part, les militants rappellent la situation sociale assez tendue à Safi qui souffre d'un déficit flagrant en infrastructures et services de base dû principalement à l'exclusion de la province des programmes de développement entrepris par l'Etat au cours de la dernière décennie. A cet effet, le conseil provincial appelle à mettre fin aux activités illégales et criminelles des mafias des carrières de sable toujours en activité sur les plages de la ville  au moment où les autorités locales ont malheureusement opté pour l'approche sécuritaire en réponse aux revendications sociales légitimes.
De ce fait, le conseil provincial appelle à la reddition des comptes et l'application rigoureuse de la loi à l'égard de tous les responsables impliqués dans les violations des droits de l'Homme relevées par les instances officielles et non gouvernementales. Tout en dévoilant les résultats des enquêtes afférentes aux événements du 29 mai 2011, et la mort tragique d'un jeune chômeur au siège de l'ANAPEC suite à l'intervention musclée des forces de l'ordre.
Pour ce qui est des mouvements de protestation, le conseil provincial appuie clairement le Mouvement du 20 février tant qu'il restera attaché à sa plateforme revendicative qui s'est fixé la monarchie parlementaire comme fondement politique du pays, et tant qu'il militera pacifiquement, loin des formes d'extrémisme idéologique.
Les militants de l’USEP se déclarent conscients de l’étape historique que traverse le Maroc. Ils concluent, à cet effet, que les prochaines élections constituent l’aboutissement d’une démarche politique entreprise par l'USFP  qui aspire à un Etat  des institutions, des droits et de la loi. Un Etat qui garantit la dignité des Marocains et permet au pays de faire l'exception arabe grâce à la réussite de sa transition démocratique.

Abdelali Khallad
Mardi 1 Novembre 2011

Lu 665 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs