Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A l'ombre du duel Bolt-Gatlin




Le duel entre Usain Bolt et Justin Gatlin, le plat le plus épicé au menu des 15e Mondiaux d'athlétisme à Pékin (22-30 août), a aussi un goût de dopage, le thème incontournable en une période tourmentée pour le premier sport olympique.
L'ombre plane sur le Nid d'Oiseau, même si la Fédération internationale (IAAF) souligne, à raison, que l'athlétisme a été le précurseur dans la lutte antidopage et continue à montrer l'exemple en rattrapant régulièrement les tricheurs, dont certains gros calibres.
L'élection mercredi à la tête de l'IAAF du Britannique Sebastian Coe, un des plus grands coureurs de demi-fond de l'histoire, devrait aider à restaurer la confiance.
A Pékin, ils seront en tout cas 50 athlètes déjà condamnés pour dopage à s'aligner. C'est beaucoup et très peu à la fois, au regard des 1935 participants attendus (2,6%).
Parmi eux, Gatlin justement, mais aussi son compatriote Tyson Gay et le Jamaïcain Asafa Powell, autres stars de la vitesse, ont payé leurs fautes par des suspensions et sont revenus.
Duel particulier   
Dès lors, la lutte entre la légende Bolt et l'Américain Gatlin n'est plus seulement celle entre le sprinteur le plus couronné de l'histoire et celui qui est invaincu depuis bientôt deux ans.
Les questions éclateront forcément dès le premier week-end de compétition, où le 100m messieurs phagocytera l'attention médiatique.
Quelle image l'athlétisme véhiculera-t-il dimanche, si Gatlin, suspendu cinq ans dans sa carrière, prive Bolt d'un nouveau sacre mondial aux alentours de 21h15 locales?
Du haut de ses 33 ans, Gatlin s'avance en favori, fort de chronos (9.74 sur 100 m, 19.57 sur 200 m) plus rapides qu'à l’époque où il se dopait. Mais Bolt est le roi du jour J.
Après quasiment deux saisons blanches, le Jamaïcain promet de se battre.
Sa présence en Chine ne signifie qu'une chose: il croit en ses chances. Car la légende n'aurait aucun intérêt à égratigner son image en étant battu par un adversaire suspendu à deux reprises.
Bolt contre Gatlin, le feuilleton durera jusqu'à jeudi soir avec la finale du 200 m. Et avant le relais du 400 m, samedi 29 août.
Au-delà de ces sommets, les intérêts sont multiples à un an des Jeux olympiques de Rio, notamment en demi-fond.
Saga familiale   
Ainsi Genzebe Dibaba, qui a amélioré le record du monde du 1500 m (3:50.07) le 17 juillet à Monaco, s'attaque à un doublé inédit avec le 5000 m. Et ce serait déjà une première que la plus courte des deux distances tombe dans l'escarcelle de l'Ethiopie.
Les Dibaba, c'est une dynastie, une fratrie, essentiellement des soeurs, une histoire de génétique, de culture et d'entraînement. Et Genzebe veut courir sur les traces de sa soeur Tirunesh, plus célèbre, qui reviendra en 2016 après avoir donné naissance à Nathan.
"Je rêve et je ne pense qu'à battre des records", avait expliqué Genzebe en Principauté, rapporte l’AFP.
Le javelot, surtout masculin, réunit désormais les continents, symbole de l'universalité de l'athlétisme. Longtemps apanage des Nordiques et Européens de l'Est, on trouve en tête des bilans mondiaux 2015 le Kényan Julius Yego (91,39 m) et le champion olympique trinidadien Keshorn Walcott (90,16 m).
Ces deux lanceurs sont des produits des centres régionaux mis en place par l'IAAF.
Jamais le marathon messieurs n'aura réuni un plateau aussi étoilé pour la première finale des Mondiaux chinois, samedi matin. On y retouve notamment le trio kényan des +K+: Dennis Kimetto, le détenteur du record du monde, Wilson Kipsang, son prédécesseur sur les tablettes, et Mark Korir, vainqueur à Paris.
Les forçats du macadam devront aussi lutter contre la chaleur humide et la pollution.

Vendredi 21 Août 2015

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs