Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A l’appel de la FDT : L’ONEP en grève aujourd’hui




Les employés de l’ONEP  n’en démordent pas.  Leurs droits ne doivent plus être bafoués. Pour les défendre, ils se mettront, de nouveau, en grève aujourd’hui  et tiendront une conférence de presse  pour éclairer l’opinion publique sur la gravité de la situation au sein de l’Office et exprimer leur volonté inébranlable de parvenir à donner un nouveau statut à cet établissement public stratégique.
La conférence qui aura lieu au siège du syndicat à Hassan-Rabat  à partir de 11h, sera pour ses initiateurs l’occasion de dénoncer  le flou qui entoure la question de  la fusion entre l’Office national d’électricité et l’Office national de l’eau potable dont ils ne connaissent ni les tenants ni les aboutissants.  Dans un communiqué rendu public, le SDEONEP  exprime son regret et se dit frustré par l’attitude  du  gouvernement qui persiste dans sa politique de la sourde oreille aux revendications de presque 17.000 employés.   
Il condamne également  la position de la direction générale de l’Office  de ne pas prendre langue avec les syndicats les plus représentatifs, ce qui est en contradiction avec les principes de la bonne gestion et de la démocratie participative comme exigées par les dispositions de la Constitution.
Pour ne pas attiser la tension au sein de l’Office,  le SDEONEP demande au directeur général de respecter ses engagements pris lors de la réunion du 29 avril 2011 dont la promotion  exceptionnelle et immédiate des employés victimes du statut actuel datant de 1988.
Tout en demandant l’annulation  des échelles inférieures de 1 à 9 avant la mise en œuvre de la fusion, à l’instar des employés de l’ONE, le SDEONEP exige d’être représenté au sein du conseil d’administration, et ce conformément aux dispositions de la nouvelle Constitution.
Avant le débrayage d’aujourd’hui,  le SDEONEP avait organisé un sit-in lundi 9 avril devant le siège de la direction générale  à Akrach-Rabat, pour protester contre la situation malsaine qui prévaut dans le secteur et faire valoir leurs revendications.
A rappeler que le Conseil de gouvernement avait  adopté  le 29 mars dernier un projet de décret n 2-12-89 pris pour l'application de la loi n 40-09 relative à l'Office national de l'électricité et de l'eau potable.
Ce projet qui porte sur la définition de la composition du Conseil d'administration de l'Office et de son siège, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la loi 40-09 visant à grouper les activités de l'Office national de l'électricité et de l'Office national de l'eau potable, ce qui devra permettre la coordination des stratégies nationales dans ces deux secteurs vitaux et interdépendants, assurer la mobilisation des ressources énergétiques et hydrauliques et leur valorisation, sécuriser les approvisionnements et garantir leur disponibilité à des tarifs raisonnables, outre la maîtrise de la demande  et l'utilisation rationnelle de ces deux matières, en prenant en compte l'impératif de préservation de l'environnement.

LARBI BOUHAMIDA
Mardi 24 Avril 2012

Lu 1049 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs