Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A bâtons Abdelkarim Derkaoui : La civilisation c’est comme de la confiture: moins on en a, plus on l’étale.




Qu’est-ce que tu lis actuellement?

La sémiologie de l’image: (un groupe de chercheurs)

Ton meilleur souvenir?

Ma réussite au concours d’entrée à l’Ecole de cinéma de Lodz

Mauvais souvenir?

Le jour où j’ai été obligé de quitter le foyer où vivent mes fils Nabil, Najib et Youssef

Ta chanson préférée?

“Alloula” de Nass El Ghiwane chantée par Batma

Ton sport favori?

Le sport favori de l’homme.

Ta ville préférée:

Oujda

Ton écrivain mondial préféré:

Garcia Marquez


Ton écrivain arabe préféré?

Driss Chraïbi

Ton poète préféré?

Rimbaud et Imrou El Qaiss

Ton réalisateur préféré?

Orson Welles

Acteur préféré?

Marlon Brando

Ton actrice préférée?

Ingrid Bergman

Si tu n’étais pas cinéaste, quel métier aurais-tu préféré exercer?

Menuiser

Quel métier ne voudrais-tu jamais exercer?

Commis de l’Etat

Ta saison préférée?

Oh printemps!

Ton animal aimé?

Kefta parce qu’il n’y a pas d’os dedans

Ton plat préféré?

Tagine d’aubergines oujdi

Quel est ton rêve?

Que Mustapha soit rétabli

En une phrase, que t’inspirent les mots ou expressions suivants?
L’écriture:

L’éternité

La liberté:

Le rêve

La démocratie:

La liberté de créer

L’extrémisme:

La mort

Le cinéma:

Ma raison d’être

Un film réussi:

L’envie de continuer à vivre

Un bon scénario:

Le summum de la perfection

Le festival de cinéma:

La fête

La critique:

Un mal nécessaire

Prix cinématographique:

Obligation de faire mieux

La vie:

Une chance d’aspirer à l’éternité

La mort:

Elle est la bienvenue quand elle veut, là où elle veut.

L’amour:

Donner à son prochain le meilleur de soi

L’amitié:

Une des raisons de vivre

Le mariage:

Cela ne m’inspire plus

L’enfance:

La joie de vivre et l’espoir

L’argent:

J’adore le dilapider

Le bonheur:

J’aimerais tant qu’il soit une maladie contagieuse

L’exil:

Le point fort des faibles

La civilisation:

C’est comme de la confiture: moins on en a, plus on l’étale

La politique:

Dieu m’en garde.

Par Hassan Nrais
Lundi 6 Septembre 2010

Lu 234 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs