Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A 70 ans et plus, les papys du rock font de la résistance




A 70 ans et plus, les papys du rock font de la résistance
A l’image de Mick Jagger, qui fêtera ses 70 ans vendredi, les anciens “baby-boomers” du rock sont légion à repousser leur départ en retraite, cinquante ans après avoir fait souffler un vent de jeunesse sur la musique.
Toujours aussi athlétique, la voix intacte, le chanteur des Rolling Stones vient de jouer devant des dizaines de milliers de spectateurs au Royaume-Uni pour fêter le 50e anniversaire de son groupe. “Je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas un soixantième anniversaire”, a même lancé fin juin Keith Richards, bientôt 70 ans lui aussi.
Les Stones sont loin d’être des exceptions. Nombre de ceux qui ont débuté avec eux sont toujours bien présents dans le paysage musical, se frottant à la concurrence de musiciens qui ont grandi en écoutant leur musique et pourraient être leurs petits-enfants.
Souvent ces gloires du rock profitent des privilèges de l’âge: pas ou peu d’obligations promotionnelles, plannings de concerts aménagés, dans des lieux exceptionnels et à des tarifs conséquents, albums enregistrés dans le secret et en toute liberté...
Au début de l’année, David Bowie, 66 ans, a surpris son monde en publiant un nouvel album “The Next Day”, son premier depuis dix ans. L’année dernière, Bob Dylan (72 ans), Leonard Cohen (78 ans) et Patti Smith (66 ans) avaient, eux aussi, enregistré de nouveaux albums, prouvant à l’occasion n’avoir rien perdu de leur inspiration.
Par nécessité financière ou par pur plaisir, tous trois continuent de sillonner le monde pour se produire sur scène. Brian Wilson (71 ans) a reformé les Beach Boys pour les 50 ans du groupe et publié un album délicieusement rétro. L’ex-Beatles Paul McCartney, lui, fourmille de projets.
A la faveur d’un documentaire, critiques et amateurs de rock se sont récemment pris de passion pour Sixto Rodriguez, folkman oublié des années 70.
Le “Sugar man” de Detroit, 71 ans au compteur, connaît depuis une nouvelle jeunesse et a entrepris une tournée mondiale à guichets fermés.
Et que dire des pionniers du rock Little Richard (80 ans) et Chuck Berry (86 ans), qui font encore de -rares, il est vrai- apparitions sur scène?
“Se pourrait-il que le plus grand danger qui menace l’avenir de notre culture musicale provienne... de son passé?”, demandait en 2011 le critique britannique Simon Reynolds dans son ouvrage “Retromania”.

AFP
Jeudi 25 Juillet 2013

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs