Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

9ème Concours international de piano SAR la Princesse Lalla Meryem




Pianistes, professeurs, parents, musiciens et mélomanes, fidèles du Concours international de piano Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, se donnent rendez-vous du 1er au 8 juillet 2010, pour la neuvième édition marquée par le triple hommage qui sera rendu à trois grands compositeurs: Albéniz, Chopin et Schumann.
Depuis 1994, date de création de ce Concours, les membres de l’Association Les Amitiés Musicales, avec l’appui des différents et très nombreux partenaires, agissent dans le but d’atteindre un objectif commun: apporter une modeste contribution à la formation pianistique des jeunes.
C’est grâce à d’importantes participations de candidats depuis la création du Concours (plus de 2000) et aux jugements apportés par des jurys très professionnels, environ 70 pianistes de renom, que les concours ont permis la découverte de nombreux talents (plus de 1000 lauréats), dont les plus distingués ont été encouragés par l’octroi de Prix (plus de 500 Prix), de bourses de perfectionnement, de concerts et de récompenses à l’issue des épreuves.
Toutefois, malgré ce succès sans cesse croissant, le Concours ne doit pas se détourner de l’une de ces principales spécificités, qui a toujours été de promouvoir un niveau qualitatif plutôt qu’une participation massive.
La maturité musicale requise pour se présenter à ce genre de concours international suppose plusieurs années de pratique pianistique sérieuse ainsi qu’une culture musicale permettant la compréhension et la réalisation des œuvres du répertoire proposé.
C’est pourquoi, la neuvième édition de ce Concours comportera des modifications quant aux âges minimum et maximum (de 10 à 30 ans) et à la configuration des degrés avec de nouvelles limites d’âge.
A travers ces changements, le Concours international de piano Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem accordera une attention particulière aux tranches d’âge qui font preuve de beaucoup d’assiduité et de sacrifices pour continuer à pratiquer l’art du piano avec rigueur, passion et respect.

Libé
Mercredi 16 Juin 2010

Lu 188 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs