Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

910.000 demandes d'inscription sur les listes électorales

Internet entre en lice




910.000 demandes d'inscription sur  les listes électorales
Le nombre des demandes d'inscription sur les listes électorales générales a atteint jusqu'au 4 février plus de 910.000 demandes, dont 254.000 reçues par Internet, a annoncé, jeudi, la commission centrale chargée du suivi des élections.
Par ailleurs, 275.291 personnes seront radiées des listes électorales au niveau des arrondissements et des communes du Royaume, soit 2,10 % des électeurs inscrits sur les listes générales arrêtées au 31 mars 2014, indique un communiqué de la commission centrale, publié à l'issue d'une réunion au siège du ministère de l'Intérieur.
Cette réunion, tenue sous la présidence des ministres de l'Intérieur et de la Justice et des Libertés, a porté sur l'examen des préparatifs pour les prochaines échéances électorales, dont l'opération de révision exceptionnelle des listes électorales générales en cours et les mesures y afférentes.
S'agissant de la révision exceptionnelle des listes électorales générales, la commission centrale chargée du suivi des élections a indiqué que cette opération s'est déroulée dans de bonnes conditions.
La commission a également présenté des données relatives au bilan des commissions administratives et des commissions administratives adjointes, lors des rencontres préliminaires organisées entre le 22 et le 28 janvier dernier, conformément à la loi et consacrées à l'examen des listes électorales actuelles en vue d'en radier les personnes qui ne remplissent plus les conditions légales pour y figurer et à l'examen de cas de citoyens ayant fait l'objet de remarques de la part des mandataires des partis politiques.
Ladite commission a défini les mesures relatives aux préparatifs pour les prochaines élections, qui devront être formulées sous forme de projets de textes législatifs ou organiques, ajoute la même source, notant que l'élaboration de ces projets sera finalisée entre les mois de février et mars.
Dans le cadre d'une approche participative, la commission soumettra ces projets aux partenaires politiques en vue de recueillir leurs avis et leurs propositions, avant de soumettre les textes aux procédures législatives ou d'approbation, en vue de leur promulgation dans les meilleurs délais. 

Samedi 7 Février 2015

Lu 1649 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs