Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

8ème Festival international des nomades à M’hamid El Ghizlane : Esprit et cultures nomades




Comme de tradition chaque année, le Festival international des nomades se tiendra dans la ville de M’hamid El Ghizlane (province de Zagoza), du 18 au 21 mars prochain.
Cette édition 2011 s’annonce riche en nouveautés avec un programme musical éclectique qui réunira des artistes de Mongolie, Mali, Chili, Brésil, Portugal, Espagne, France… et bien sûr Maroc.
Outre ce volet, le Festival offrira un large éventail d’activités culturelles qui permettront d’aller à la découverte du patrimoine matériel et immatériel des tribus nomades dans un cadre dépaysant et des paysages à couper le souffle.
La culture “nomade” est un must à découvrir dans toutes ses composantes. Bon nombre d’écrivains célèbres se sont approchés de cette civilisation de femmes et d’hommes très proches de la nature et de leur culture qui prône avec un sens aigu le dialogue entre les peuples à traditions similaires qu’ils soient en Afrique, en Asie, ou en Europe Centrale.
Ce Festival, qui se propose de rendre hommage annuellement à cette diversité culturelle enrichissante, en est à sa 8ème édition, et mettra cette année l’accent sur l’enfance nomade, espérant donner rendez-vous pour un grand rassemblement des cultures nomades.
Des artistes de tous genres et tous horizons enrichiront le programme et donneront sa pleine dimension au festival: magie et jonglage, cirque, défilé de fanfares, projection de films (un écran au désert), expositions d’artisanat, de peintures, atelier de cuisine traditionnelle, préparation de “Mella” (pain des sables), sans oublier le sport avec le hockey nomade et la course de dromadaires (Ellaz). La danse, mais surtout la musique imprègnent l’âme nomade. Le public entendra des mélodies savantes, subtiles et variées qui accompagnent la vie quotidienne des nomades, mêlant aux rythmes ancestraux quelque chose de sensuel et de sacré.
Deux scènes accueilleront les artistes: une au nord à 3 km de M’hamid El Ghizlane, l’autre au sud et située au centre de M’hamid.
Le Festival propose des hébergements en bivouac, des excursions au désert à dos de dromadaire, ou en 4x4.
Bien d’autres activités mettront en lumière la diversité et la richesse de cette culture millénaire ainsi que le savoir-faire des nomades de M’hamid El Ghizlane et d’ailleurs.

Libé
Mardi 15 Février 2011

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs