Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

7ème président de la Vème République : François Hollande prend officiellement ses fonctions




7ème président de la Vème République : François Hollande prend officiellement ses fonctions
Le socialiste François Hollande, vainqueur de l'élection présidentielle en France, le 6 mai, a pris officiellement, mardi, ses fonctions de 7ème président de la Vème République et 24ème président de la République française, lors d'une cérémonie marquée notamment par la passation de pouvoirs avec le président sortant Nicolas Sarkozy au Palais de l'Elysée.
Accueilli par M. Sarkozy au perron de l'Elysée, le nouveau président s'est entretenu en tête-à-tête pendant une trentaine de minutes avec le sortant qui devait lui remettre notamment les codes de la force de frappe nucléaire et quelques dossiers délicats et urgents.
Après avoir accompagné le président sortant à la sortie du palais présidentiel, M. Hollande a rejoint la salle des fêtes de l'Elysée pour la cérémonie d'investiture marquée notamment par la proclamation des résultats officiels du second tour de la présidentielle et la remise du collier de grand maître de l'ordre de la Légion d'honneur.
Dans son discours d'investiture, le nouveau président a décliné ses priorités pour "redresser la France dans la justice", "ouvrir une voie nouvelle en Europe" et "contribuer à la paix du monde comme à la préservation de la planète".
Conjoncture économique oblige, le nouveau président a voulu une cérémonie "sobre". Outre les représentants des corps constitués (Sénat, Assemblée, Conseil constitutionnel, etc), il n'a invité qu'une trentaine d'invités personnels, dont les anciens Premiers ministres de gauche.
A l'issue de la cérémonie d'investiture, clôturée par vingt-et-un coups de canon, le président Hollande a remonté les Champs-Elysées dans la voiture jusqu'à l'Arc de Triomphe où il a rendu hommage au Soldat inconnu.
Après un déjeuner avec les anciens Premier ministres et leurs épouses, François Hollande devait se rendre en début d'après-midi au jardin des Tuileries, devant la statue de Jules Ferry afin d'honorer la mémoire de cet ancien ministre de l'Education, symbole de l'école de la République, gratuite et obligatoire, mais aussi de la laïcité.
Une visite à l'Institut Curie était ensuite prévue afin d'honorer Marie Curie, femme d'origine étrangère, accueillie en France et qui aujourd'hui fait partie de la fierté commune française. Une façon de respecter l'intelligence qui vient de l'étranger et de réaffirmer la promesse républicaine d'intégration des personnes d'origine étrangère.
Le choix de François Hollande d'honorer ces deux figures confirme ses priorités pour l'éducation et l'intégration.
Devait s'ensuivre, selon la tradition républicaine, une visite du nouveau président à l'Hôtel de Ville de Paris. Cette visite est une "visite d'Etat" et doit donc respecter un protocole bien précis, comparable à la réception d'un chef d'Etat étranger.
A cette occasion, le président devait être accueilli par les ambassadeurs, les corps constitués, les élus et parlementaires de Paris, ainsi que des personnalités de la société civile.
En milieu d'après-midi, le nouveau président devait s'envoler pour Berlin pour rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel. Une réunion et un dîner de travail étaient prévus afin de permettre aux deux chefs d'Etat de faire connaissance et d'avancer sur les dossiers européens. M. Hollande devait évoquer notamment avec la chancelière ses propositions pour relancer la croissance en Europe.
Entre-temps, le nouveau Secrétaire général de l'Elysée devait annoncer le choix du président Hollande pour la personnalité appelée à occuper le poste de Premier ministre et à constituer le gouvernement.

Libé
Mercredi 16 Mai 2012

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs