Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

7ème Festival international du théâtre de Marrakech : La pièce “Hada Nta” en clôture




Le Festival international du Théâtre de Marrakech, qui a soufflé cette année sa 7ème bougie, a pris fin mardi soir au Palais des congrès par la présentation, par la troupe du théâtre national, de la pièce théâtrale "Hada Nta", écrite par Mohamed El Jam et réalisée par Abdellatif Déchraoui.
La séance de clôture de cette édition baptisée "Session du comédien Mustapha Tahtah" a été marquée également par des témoignages forts livrés à l'adresse de plusieurs comédiens et créateurs qui ont consacré une partie de leur vie à la promotion et à la préservation de cet art noble, à travers des œuvres qui ont fait la gloire du théâtre national.
Initié par la section régionale du syndicat marocain des professionnels du théâtre, ce festival a connu la participation de formations théâtrales en provenance de Meknès, Béni Mellal, Casablanca, et Rabat outre des troupes de Marrakech.
De l'avis des organisateurs, cette nouvelle édition a largement contribué à l'enrichissement du paysage artistique et culturel marocain dans la mesure où, elle a réuni un aréopage de comédiens, de réalisateurs, de critiques et de professionnels du théâtre leur permettant ainsi, de confronter leurs expériences et leur savoir-faire dans ce domaine.
L'un des moments forts de ce conclave a été le Sit-in observé par les artistes devant le café "Argana", en signe de solidarité et de compassion avec les familles et proches des victimes de l'attentat terroriste ignoble.
Et dans le cadre du soutien aux comédiens populaires de Jemâa El Fna, il a été procédé à l'organisation d'un Carnaval des différentes troupes participantes à cette édition, sous le signe "Tous pour Jamâa El Fna", au départ de l'esplanade de la Koutoubia en direction de la mythique place et coeur battant de la cité ocre.
Cette marche artistique a été agrémentée par des spectacles de théâtre interprétés, avec grand professionnalisme, par des comédiens, l'occasion de dénoncer encore une fois et avec la plus grande énergie le terrorisme sous ses différentes formes.
Pour nombre d'observateurs, cette rencontre s'est faite une place de choix au point de devenir l'une des plus importantes manifestations culturelles à même de faire de la ville ocre un véritable point de rencontre entre créateurs, écrivains et comédiens et un lieu idoine pour la célébration de cet art sous ses différentes facettes culturelle, artistique, intellectuelle et humaine.
En marge de ce festival, il a été procédé à l'organisation d'ateliers de théâtre au profit des jeunes, la présentation de pièces théâtrales pour enfants, et la programmation d'une série de rencontres ouvertes avec le comédien Mustapha Tahtah, outre un colloque sur le thème "Jemâa El Fna, Place de générations".

Libé
Jeudi 19 Mai 2011

Lu 564 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs