Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

72% des Marocains perçoivent la formation comme une nécessité

Rekrute dévoile les résultats d’une enquête




72% des Marocains perçoivent  la formation comme une nécessité
La formation est le nerf de guerre pour toute promotion dans le domaine du travail. Elle est l’un des éléments majeurs de la réussite. En tout cas, c’est le sentiment général qui se dégage d’une enquête,  réalisée par Rekrute, le premier portail d’emploi au Maroc. Elle révèle ainsi que  les Marocains sont de plus en plus conscients de la nécessité de développer leurs formations. Une façon de s’affirmer dans leurs relations professionnelles,  de les rendre plus fructueuses et constructives et par-là avoir confiance en soi. 
Cette enquête réalisée par Internet sur un échantillon de 50.000 personnes, représentant la population active marocaine, a recueilli près de 3000 réponses. 44% de ceux qui ont répondu sont de formation bac + 5. La moitié a, à son actif, une expérience de 1 à 1 an et demi. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle a été riche en enseignements. On apprend ainsi que 72 % des personnes interrogées ont déclaré percevoir la formation comme une nécessité, ce qui prouve que la notion de formation est désormais intégrée par une grande partie de la population active, comme le révèle l’enquête, sachant que la principale motivation évoquée est la possibilité d’élargir ses compétences (52 %). En effet, 56 % des répondants déclarent avoir suivi une à trois formations au cours des 12 derniers mois dont 26 % à titre personnel. Les responsables du portail expliquent cet engouement par le fait que les entreprises proposent régulièrement des formations à leurs collaborateurs afin de développer leurs compétences
Autre révélation de l’enquête et non des moindres, c’est l’attrait prononcé des Marocains pour les nouvelles technologies. En effet, la formation en ligne est très prisée par 89% des personnes interrogées. 70% d’entre elles sont même prêtes à payer pour cela. Mieux encore, parmi ces dernières, 67 % envisagent d’obtenir un certificat attestant du suivi et du niveau obtenu.  Mais qu’est-ce qui pousse les Marocains à entreprendre une formation ? Quelles seraient leurs motivations ? C’est d’abord l’ambition qui les anime.  Celle d’améliorer leurs compétences professionnelles. Ils sont 28% dans cette catégorie.  Dans le même sillage, la maîtrise d’une langue étrangère motive 23%, ce qui se comprend aisément, mondialisation oblige. Par ailleurs et afin d’être dans l’air du temps, 13% aspirent à travers la formation à mieux maîtriser les logiciels IT
A la question de savoir quelles sont les formations les plus souhaitées dans le cadre de l’approfondissement d’un métier, on retrouve en tête de liste   le management avec  (21 %) suivi de  la communication (17 %), le commercial (12 %) et le marketing. Quant à la finance, elle représente  (11 %) du panel.
Loin de ces pourcentages, nous ne pouvons que rejoindre  Philippe Bloch, conférencier international  qui a affirmé qu’ « investir dans la formation, c’est conjuguer au présent mais aussi au futur le souci des hommes et le souci des résultats »

Nezha Mounir
Vendredi 21 Mars 2014

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs