Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

70 dh en guise d'indemnités pour des footballeurs marocains : Vous avez dit parité ?




La nouvelle Constitution voulue par plus de 98% de Marocains et Marocaines serait entrée en vigueur. Mais la gent  footballistique masculine qui gère le  football féminin national vit encore à une époque que l’on croyait révolue. La parité et l’égalité, ils ne connaissent pas. Pour preuve, elles étaient une bonne trentaine de vaillantes footballeuses en concentration en période estivale de grande canicule à Maâmora du côté de la capitale pour préparer les prochaines échéances, et honorer donc au mieux les couleurs nationales. Après une semaine de dur labeur, loin de leurs familles et amis, une semaine faite d’entraînements et de concentration, elles se voient proposer du petit pécule. Selon des participantes à ce stage, la plus heureuse aurait eu droit à … 200 DH ! Il y en a qui se sont vu infliger la modique somme de 70 DH. Qu’en pense le ministre tuteur, le très Américain Moncef Belkhayet ? Et qu’en pensent le président de la FRMF et ceux qui osent encore parler de professionnalisme et d’émancipation de la balle ronde féminine nationale ?
Décidément, les années se suivent et se ressemblent pour le football féminin national. De mascarade en mascarade, et de scandale en scandale, la balle ronde féminine gérée au masculin continue de souffrir le martyre. Après l’élimination aux Jeux olympiques de Londres face à la Tunisie, voilà qu’on se retrouve avec une nouvelle mascarade lors du stage de préparation pour le Championnat nord-africain. A peine a-t-on bouclé la finale du soi-disant championnat disputé entre Laâyoune et Khénifra qu’on se retrouve devant une nouvelle bévue de la commission centrale et la direction technique. Cette concentration qui se serait  achevée en « apothéose », selon toujours les joueuses de l’équipe nationale, par une soirée très animée par le coach national et son fiston. Soirée qui rappelle le scandale relaté par la presse en 2001 et qui n’est nullement digne de nos filles. Selon les mêmes sources, l’ambiance au sein du Onze national féminin est délétère et qu’il est temps d’intervenir pour arracher le football féminin des mains de ceux qui, pendant longtemps, ont fait preuve d’incompétence et privilégié leurs intérêts et ceux de leurs clubs. Ce qui a poussé certaines  Ligues à boycotter le Onze national pour protester contre les agissements clientélistes de ceux qui gèrent le football féminin national. Au vu de cette situation, plusieurs familles ont retiré leurs filles des compétitions et des clubs ont préféré se retirer et jouer uniquement pour le plaisir. Et dire que cela arrive au moment où la volonté Royale, celles des partis politiques et des mouvements de défense des droits de la femme se font de plus en plus insistante. Au moment où les femmes marocaines réclament plus d’égalité. Au moment où elles viennent de lancer une pétition sur Facebook pour rassembler un million de signatures en faveur d’une égalité parfaite entre elles et les hommes dans tous les domaines.
 Les femmes marocaines estiment que le contexte actuel est propice pour lancer pareil débat et œuvrer à accélérer la cadence de l'implication des femmes dans les domaines politique, économique et sportif. D’autant plus que le nouveau texte constitutionnel a fixé dans son article 19 la parité comme objectif, en annonçant la création d'une Haute autorité pour la parité et en édictant également la nécessité de lutter contre toute forme de discrimination à l’endroit des femmes. Il semble que ceux qui gèrent le foot féminin vivent toujours prisonniers des carcans du passé. 

KAMAL MOUNTASSIR
Mardi 2 Août 2011

Lu 405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs