Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

650 artistes se produiront dans 50 concerts : Timitar fait vibrer Agadir




«Timitar, Signes et Cultures» est reconduit pour la 6ème fois à Agadir et confirme la tendance culturelle qui fait sa force, signe de l’ouverture de la capitale du Souss sur l’interculturel, faisant ainsi de ce rendez-vous l’événement artistique phare de la région Souss-Massa-Draâ.
La conférence de presse, donnée par l’Association Timitar le 16 juin dernier pour lancer officiellement l’événement a mis l’accent sur le Festival comme identité culturelle de toute une région avec le même concept : les artistes amazighs accueillent les musiques du monde.
650 artistes se produiront dans 50 concerts, répartis sur 3 scènes (Place Al Amal, Place Bijaouane et Théâtre de verdure) ; trois à quatre concerts par soirée en plus d’une troupe Ahouach pendant cinq jours pour le bonheur de quelque 900.000 spectateurs attendus du Maroc et d’ailleurs. Ahouach, Rwayes de la région, Carlinhos Brown du Brésil, la 33 de Colombie, Allawa et Bilal d’Algérie, Makadem du Kenya, Blk Jks d’Afrique du Sud, Max Roméo de Jamaïque, Ensemble de Maqâm d’Ouzbekistan, Orange Blossom de France, Iguidar, Rachida Talal, Mazagan, Sahara Génération, Samira Saïd et bien d’autres artistes forment une programmation plus riche que celle de l’année dernière mais surtout éclectique. C’est un savoureux mélange de musiques traditionnelles, amazighe, de grandes voix du Maroc, de musique d’Amérique latine, africaine et d’Europe de l’Est, de musiques du désert dans une ambiance de convivialité et de partage. Comme pour l’édition précédente, un Timitar off réserve un hommage au légendaire groupe Izenzarn (Création théâtrale: Tazenzarte, entre poésie et engagement; colloque: le groupe Izenzaren et le développement de la musique amazighe et marocaine).
Les particularités du lancement de Timitar 6 ont été ponctuées par la présence de Tariq Kabbage qui signe sa première sortie officielle après la victoire de l’USFP à Agadir. Mais l’impair est la sortie spectaculaire du wali de la région SMD de la salle de conférence après l’entrée de Tariq Kabbage. Il n’est plus revenu, ce qui a fait dire à un journaliste que la politique du siège vide a empêché l’accès aux informations se rapportant au volet organisation et sécurité d’un événement de l’envergure du Festival Timitar.
La tenue d’un espace de diversité et d’échanges tel que le Festival Timitar suppose le déploiement de moyens conséquents pour une meilleure gestion des flux humains attendus et un succès assuré de l’édition, loin des drames genre Mawazine. Mais concernant le risque de contamination de la grippe porcine à Agadir lors de ce grand rassemblement, le directeur de l’aéroport Al Massir-Agadir a affirmé que la direction a pris toutes les mesures nécessaires pour sécuriser ses frontières. Et d’ajouter que depuis l’apparition du 1er cas d’infection au Maroc, l’installation d’une caméra thermique vient de renforcer le dispositif existant.
A la fin de la conférence, Aziz Akhennouch a profité de l’occasion pour annoncer l’organisation du Concert pour la tolérance le 17 octobre prochain.

Nour-Eddine SALLOUK
Mardi 23 Juin 2009

Lu 206 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs