Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

560 membres ont pris part aux travaux du dixième Congrès : Chouala appelle à l'établissement d'un référentiel de partenariat avec le gouvernement




560 membres ont pris part aux travaux du dixième Congrès : Chouala appelle à l'établissement d'un référentiel de partenariat avec le gouvernement
Du 8 au 9 juin 2012, l'Association Chouala pour l'éducation et la culture a organisé son dixième congrès au Centre international des jeunes à Bouznika  sous le thème «Le mouvement associatif, un partenaire dans les politiques publiques et l'édification démocratique ».
560 congressistes issus des  96 antennes et 14 régions composant le réseau national de Chouala, ont pris part aux travaux de ce moment historique ponctué par la célébration du 37ème anniversaire de l'Association.
Le congrès avait entamé ses travaux par une cérémonie d'ouverture le 8 juin dans la salle Bahnini à Rabat, un moment particulier qui était l'occasion pour plusieurs intervenants politiques, associatifs et culturels de rendre hommage à Chouala.
A cette occasion, Mohammed Amadi, président réélu, a mis en avant le projet associatif de Chouala basé sur les valeurs de démocratie, de liberté, d’égalité, de modernisme, et de diversité. Chouala, a-t-il ajouté, a consacré ses 37 ans d'action associative au service  public dédié aux enfants et jeunes Marocains dont elle a toujours défendu les droits sociaux, économiques, civils et politiques. Chiffres à l'appui, M. Amadi a passé en revue le bilan des quatre dernières années marqué par l'organisation de 268 actions organisationnelles, la formation de 2.171 animatrices et animateurs qui ont offert 1.432.620 heures de services pédagogiques, à titre bénévole, aux enfants marocains au sein des colonies de vacances.
La jeunesse marocaine n'était pas du reste dans cette dynamique, puisque 5004 jeunes ont bénéficié de 135.108 heures de formation grâce au bénévolat de 333 encadrantes et encadrants qui ont consacré 23.766 heures de service aux programmes et projets dédiés à cette catégorie qui a été toujours au cœur des actions locales, régionales et nationales, de Chouala.  
L’intervenant a appelé à l'adaptation de la loi des associations avec les termes et l'esprit de la nouvelle Constitution, à l'élaboration d'une loi spécifique aux acteurs associatifs, un plan comptable propre aux associations, un référentiel de partenariat avec le gouvernement basé sur la contractualisation, la rentabilité et la reddition des comptes, ainsi que le choix de critères de classification des associations selon leurs objectifs, services, contribution et présence géographique.
Par la suite, les congressistes ont validé les rapports moral et financier et activement adhéré aux huit ateliers qui ont débattu de questions: formation, espaces d’enfants et de jeunes, organisation, enfance, relations internationales, identité, culture, plaidoyer, entre autres. Après l'ouverture des candidatures et du vote qui s'est déroulé dans un esprit démocratique et transparent, le dixième congrès de Chouala a élu le Conseil administratif composé de 75 membres qui a, à son tour, procédé à l’élection du bureau central.

Abdelali khallad
Jeudi 21 Juin 2012

Lu 667 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs