Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

51 cadres recrutés pour renforcer l'encadrement du domaine forestier




51 cadres recrutés pour renforcer l'encadrement du domaine forestier
Le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLD) a organisé, récemment à Rabat, une cérémonie d'accueil et d'insertion au profit de 51 cadres, recrutés en vue de renforcer l'encadrement de proximité des ressources forestières du Royaume.
Ces nouvelles recrues comptent 19 ingénieurs forestiers, 5 ingénieurs en phytiatrie, 4 administrateurs juristes et 23 techniciens forestiers.
"Cette cérémonie, qui fait désormais figure d'un rendez-vous annuel, est l'occasion de rappeler les grandes orientations du HCEFLD qui confèrent un rôle axial au capital humain dans tout programme de développement", a déclaré à la presse le haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim El Hafi.
Les nouveaux cadres bénéficieront, une année durant, d'un programme d'insertion, en mode tutorat, dans des postes de stage auprès de tuteurs expérimentés, et ce afin de permettre leur immersion dans l'environnement professionnel du Haut-commissariat, a ajouté M. El Hafi.
Parmi les cadres forestiers officiant à présent, 80 femmes ingénieurs exercent sur le terrain, a fait observer le haut-commissaire.
L'ensemble des lauréats de l'Ecole nationale forestière d'ingénieurs intègrent le circuit des eaux et forêts, a-t-il indiqué, faisant savoir que cet établissement s'attèlera à former davantage d'effectifs dans les années à venir.
L'ensemble des ingénieurs, fraîchement diplômés, opèrent sur le terrain plutôt que d'intégrer les services centraux qui ne se chargent, désormais, que de la planification, du contrôle et de la programmation, a-t-il fait remarquer.
Ce recrutement entend renforcer le capital humain du HCEFLD en vue de consolider l'accomplissement des missions dont il est investi, en l'occurrence la protection et la gestion des ressources naturelles et la préservation des équilibres écologiques.
Cette opération de recrutement est venue renforcer la présence de la femme ingénieur au sein du Haut-commissariat à la faveur de l'intégration de 12 femmes sur les 24 ingénieurs recrutés, souligne un communiqué du HCEFLD.
Selon la même source, ce recrutement apporte des réponses aux besoins prioritaires en ressources humaines des services déconcentrés du HCEFLD.

Vendredi 26 Décembre 2014

Lu 1440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs