Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

4ème édition du Salon national de l'économie sociale et solidaire

Un outil pour le développement social




La quatrième édition du Salon national de l'économie sociale et solidaire ECOSS4, qui se tient du 8 au 17 octobre à la Foire internationale de Casablanca, s'inscrit dans une logique d'écosystèmes dynamiques et pérennes et se veut un point de rencontre entre décideurs, professionnels, acteurs de l'économie sociale et solidaire et autres porteurs de projets.
Impulsé par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), le domaine de l'économie sociale et solidaire connaît un essor grandissant et s'est considérablement développé au cours de ces dernières années. Ce concept englobe un ensemble d'actions avec pour objectif de fédérer, dans un esprit responsable, égalitaire et solidaire, les moyens et efforts des producteurs de biens ou services dont le capital principal est la force de travail.
Le salon, qui connaît la participation d'un nombre important d'exposants ainsi que la mobilisation de partenaires nationaux et étrangers, vise, d'une part, à aider les acteurs du secteur à se positionner et à faire connaître leurs produits en mettant l'accent sur l'achat solidaire, tout en créant un espace d'échanges entre experts nationaux et internationaux sur les enjeux et les défis de cette économie, d'autre part.
Créer un espace élargi du dialogue, de consultation, de communication, de commercialisation et d'échange d'expériences au profit des institutions de l'économie sociale dans le domaine de l'économie sociale, ouvrir des horizons de partenariat et des opportunités de financement des projets menés par ces organismes et encourager la commercialisation des produits des unités de l'économie sociale sont, entre autres, certains des objectifs visés par cette importante rencontre économique, indique la MAP.
En effet, cette économie crée des emplois, génère des revenus et facilite l'intégration des petits producteurs dans des marchés de biens et services auxquels ils auraient plus de difficultés à accéder individuellement.
Bien qu'au Maroc la contribution de l'économie sociale et solidaire au PIB demeure toujours non chiffrée, la participation de cette économie à la lutte contre la pauvreté et le chômage n'est plus à démontrer, souligne la ministre de l'Artisanat et de l'Economie sociale et solidaire, Mme Fatima Marouan, dans une note de présentation de ce Salon.
Elle relève, à ce propos, que conscient de l'apport considérable de ce modèle économique dans le développement économique et social, le gouvernement marocain lui accorde une importance particulière. L'économie sociale et solidaire est désormais inscrite comme axe fondamental des stratégies nationales de développement social, économique et environnemental et est considérée ainsi, comme une nécessité économique et un soutien fondamental à la croissance de l'emploi formel, conclut la ministre.

Mercredi 14 Octobre 2015

Lu 892 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs