Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

4ème édition des Initiatives océanes de Mahdia


Sensibiliser les citoyens aux conséquences de la pollution sur l’environnement



4ème édition des Initiatives océanes de Mahdia
Les Initiatives océanes de Mahdia, organisées chaque année à la plage de Mahdia pour sensibiliser sur les problèmes d'environnement, ont attiré, ce dimanche une affluence inhabituelle malgré la pluie et le vent fort chargé de sables qui souffle sur cette plage.
Des élèves de plusieurs établissements scolaires de la ville de Mahdia et de sa voisine Kénitra et d'autres villes marocaines notamment Fès, ainsi que des représentants de la société civile, et le wali de la région, Driss Khazani, n'ont pas été découragés par le mauvais temps pour participer à la campagne de propreté de la plage, organisée à l'appel de l'Association Ecomahdia pour la protection de l'environnement, à l'occasion des journées mondiales de sauvegarde du littoral, des fleuves et des rivières. Initiatives océanes, dont c'est la quatrième édition, visent à attirer l'attention sur les problèmes de pollution que connaissent la plage de Mahdia, le lac Sidi Boughaba et le fleuve Sebou, a indiqué à la MAP Hicham Ben Moussa, membre du bureau de l'Association Ecomahdia. Cette manifestation a débuté vendredi avec une campagne de sensibilisation auprès des écoles aux problèmes de l'environnement et s'est poursuivie le samedi avec une rencontre avec les habitants de Mahdia et les représentants de la société civile pour les inciter à réfléchir et prendre conscience des conséquences des problèmes de pollution.
Aujourd'hui, c'est la grande battue pour participer à la propreté de la plage animée par un spectacle capoeira au son assourdissant des tambours battus par un groupe de jeunes, a-t-il dit."On frappe fort sur les tambours pour signifier qu'il y a quelque chose qui n'est pas normal et inciter les populations à contribuer à l'effort général pour que la plage de Mahdia retrouve son lustre des années soixante-dix et quatre-vingts", a expliqué M. Ben Moussa. Cette plage qui était parmi les plus belles au niveau national, n'arrive pas à obtenir l'écolabel Pavillon Bleu », a-t-il ajouté. Nous allons reprendre chaque année cette initiative afin que cette plage retrouve son aspect d'antan et remporte le Pavillon Bleu », a-t-il insisté.

Libé
Mercredi 27 Mars 2013

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs