Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

43 films en compétition au Festival de Tanger

La 15ème édition du FNFse tient du 7 au 15 février, sous l’œil des jurys présidés par l’universitaire Abdallah Saaf et le réalisateur Abdou Achouba




43 films en compétition au Festival de Tanger
La compétition officielle, de la 15ème édition du Festival national du film de Tanger (FNF), compte, cette année,  43 films, réalisés par des cinéastes marocains, et  répartis  entre deux catégories : courts et longs métrages. 
Cette compétition a démarré vendredi 7 février, par la projection du dernier opus de Jilali Ferhati, “Secret d’oreiller”. Adapté  d’un roman de l’écrivain marocain Bachir Damon, ce long métrage a été tourné à Tanger et Tétouan. Il  retrace l’histoire d’une jeune femme qui revient sur les lieux de son enfance, dans des conditions éprouvantes. En effet, cette jeune responsable  d’un orphelinat (incarnée par Majdouline Idrissi) se voit un jour convoquée par la police, pour l’identification d’un corps. Celui de Zahia, qu’elle a prise, des années durant, pour sa véritable mère. Elle découvre alors la faille qui s’était  creusée entre elle et cette impitoyable Zahia, qui l’a élevée dans un environnement malsain, parfois imprégné de laxisme, mais le plus souvent marqué de violence. 
Jilali Ferhati, qui a un faible pour ce genre de thèmes, a eu recours, dans son nouveau  film, à  la technique du flash-back, permettant à “la fille de Zahia” de se souvenir de cette enfance malheureuse. 
La  deuxième projection, dans le cadre de cette compétition, a été consacrée, samedi 9 février, au nouveau film de Farida Bourquia, “Zaynab, la rose d’Aghmat”.  Un long métrage, produit en 2013, qui retrace avec rigueur et clarté, une phase majeure de l’histoire du Maroc, à travers la vie de Zaynab Ennafzaouia, la légendaire épouse et complice de l’Emir Almoravide, Youssef Ibn Tachefine.
En faisant la lumière sur cette étape  importante de notre histoire, Farida Bourquia, réalisatrice, entre autres, de la série «El Majdoub» et du long métrage «Deux femmes sur la route», est restée fidèle à  ses thèmes de prédilection, à savoir  «la femme» et «les personnalités historiques».
 Pour le volet court métrage, les festivaliers ont eu l’occasion de découvrir le jeune réalisateur, Hicham Elladaqi, à travers son film «La Troisième main». En l’espace de 16 minutes, ce cinéaste raconte l’histoire de Zineb, une jeune fille, aux origines bien modestes, qui arrive  malgré tout à  décrocher son bac. Mais  son rêve de poursuivre ses études finira par se briser, puisqu’elle sera obligée de travailler, afin de subvenir aux besoins  de ses parents totalement démunis. 
 La journée du dimanche a connu, quant à elle, la projection, toujours en compétition officielle, du long métrage “C’est eux les chiens !”, de Hicham Lasri. Un film qui a fait sensation à Tanger, après avoir obtenu une quinzaine de récompenses,  dans différents festivals internationaux. 
Ce film, qui a été vivement  ovationné par le public du festival, raconte l’histoire d’un mystérieux “disparu”, qui a en fait été jeté en prison, lors des  émeutes de 1981 au Maroc, pour être libéré trente ans plus tard. 
Et c’est une équipe de télé, qui préparait une émission sur les bouleversements que connaît le monde arabe, en cette année 2011, qui croise le chemin de ce miraculé, ayant surgi  de nulle part, et qui se présente comme l’”immatriculé 404”. Ce “mort vivant, pour qui le temps s’était définitivement arrêté, depuis son incarcération,  n’aspire  plus qu’à retrouver sa femme et ses enfants.
Peu à peu,  l’équipe de télé est littéralement obsédée par ce personnage (superbement incarné par Hassan Badida) au point de laisser tomber son reportage initial. Désormais, elle ne filmera plus que ce revenant, en quête de son passé. 
Cette rencontre entre  une équipe de télé, essentiellement préoccupée par le présent et l’avenir, et  un prisonnier politique, entièrement hanté par le passé, reste tout à fait symbolique de notre Maroc moderne.

Mehdi Ouassat
Mardi 11 Février 2014

Lu 801 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs