Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

4 soldats syriens tués dans un bombardement


La coalition dément avoir frappé une position de l'armée



Quatre soldats syriens ont été tués et 13 blessés par un bombardement sans précédent de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis sur un camp de l'armée, a rapporté lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
 "Quatre soldats ont été tués et 13 blessés hier (dimanche) par un raid aérien de la coalition internationale sur un camp (...) de l'armée syrienne à l'ouest de Deir Ezzor, situé à deux kilomètres environ d'une localité sous contrôle du groupe Etat islamique", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.
 "Il s'agit des premières victimes des forces du régime à la suite d'un raid aérien de la coalition", a-t-il précisé, soulignant que "les forces du régime n'avaient jusque-là jamais été touchées par des bombardements de la coalition internationale, qui visent à Deir Ezzor les bases des jihadistes et leurs camions-citernes transportant du pétrole".
 Selon l'OSDH, les bombardements aériens ont touché un point de garde et un camp de soldats situé à 2 km de la localité d'Ayache que contrôle l'EI dans la région ouest de Deir Ezzor.
 La coalition internationale menée par les Etats-Unis notamment bombarde le groupe jihadiste depuis septembre 2014.
 La France qui participe à cette coalition a intensifié ses frappes après les attentats de Paris revendiqués par le groupe jihadiste. Mercredi, la Grande-Bretagne a conduit ses premières frappes aériennes en Syrie et l'Allemagne a approuvé vendredi un plan pour rejoindre la coalition en Syrie contre l'EI.
 L'OSDH a d'autre part donné un nouveau bilan des raids aériens ayant visé dimanche le fief de l'EI à Raqa (nord).
 L'ONG, qui dispose d'un vaste réseau de sources à travers la Syrie, a fait état de 49 morts dont huit enfants et cinq femmes à la suite de ces raids probablement menés par la coalition internationale conduite par les Etats-Unis. L'OSDH avait parlé dimanche de 32 morts, tous des combattants de l'EI. 
 "On ignore si les 13 (8 enfants et 5 femmes) sont des civils syriens ou membres des familles de combattants étrangers de l'EI", a indiqué l'Observatoire.
 L'EI qui contrôle un vaste territoire à cheval sur l'Irak et la Syrie a fait de Raqa sa capitale de facto. Celle-ci est prise pour cible par la coalition, mais également par l'aviation du régime et des Russes qui ont lancé une campagne aérienne en Syrie le 30 septembre.
Pour sa part, la coalition menée par les Etats-Unis a démenti lundi avoir frappé un camp de l'armée syrienne à Deir Ezzor, comme l'ont affirmé le ministère des Affaires étrangères syrien et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme faisant état d'au moins trois soldats tués.
 "Nous sommes au courant de ces informations parues dans la presse mais nous n'avons mené aucune frappe dans cette partie de Deir Ezzor, mais à 55 km de là", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la coalition internationale le colonel Steve Warren.  "Nos raids ont eu lieu à 55 km de la zone où les Syriens font état de l'attaque, nous avons frappé des puits pétroliers et il n'y avait pas d'êtres humains dans cette zone", a-t-il indiqué. 
 "C'est la seule attaque que nous avons mené hier dans la zone de Deir Ezzor", a-t-il assuré.
 Plus tôt, Damas avait fermement condamné "l'agression flagrante des forces de la coalition menée par les Etats-Unis à Deir Ezzor". 
 Le ministère des Affaires étrangères a affirmé que des raids menés dimanche par quatre avions de la coalition internationale avaient tué trois de ses soldats et blessé 13 autres, faisant par ailleurs état de la destruction de plusieurs véhicules militaires et dépôts d'armes.

Libé
Lundi 7 Décembre 2015

Lu 178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs