Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

4 conseils pour prendre soin de sa voix




Grave, aiguë, claire, rocailleuse, parfois voilée, enrouée, cassée... Notre voix est un outil précieux pour communiquer. Soasick Delanoë de «Topsante.com» nous livre quelques conseils pour préserver cet instrument à la fois puissant et fragile.
• Je l'économise
En adoptant une bonne posture qui assure une respiration ample : dos droit, tête dans le prolongement de la colonne vertébrale, cage thoracique ouverte et épaules dégagées. La voix étant une expiration sonorisée, un positionnement correct du corps facilite la parole (et le chant) et évite un forçage vocal. Bien entendu, on évite de crier ou de parler fort de manière prolongée. Après avoir beaucoup utilisé sa voix, on la laisse reposer en restant silencieux le plus possible, et on s'hydrate. Enfin, si notre voix est notre principal instrument de travail, on prévoit un suivi régulier par un orthophoniste, un ORL, ou un phoniatre (médecin spécialiste de la voix).
• Je bois souvent et je m'alimente sainement
On boit au moins 1,5 litre par jour dont 1 litre d'eau (ou de tisane). L'idéal est de consommer des boissons à température ambiante (ou tièdes), ni trop chaudes, ni trop froides. Côté alimentation, on veille à l'équilibre acido-basique en n'abusant pas des acidifiants (café, viande, charcuterie, fromage, sucre raffiné, tomate...) et en privilégiant les aliments alcalinisants (légumes verts, pomme-de-terre, avocat, banane, amandes...).
Le bon ratio : 1 tiers d'aliments acidifiants pour 2 tiers d'aliments alcalinisants). Enfin, il est recommandé de ne pas manger trop épicé et d'éviter les sodas et boissons gazeuses qui favorisent l'acidité gastrique (qui peut atteindre le larynx en remontant dans l'œsophage).
• Je la fortifie
En améliorant son souffle : exercices de respiration, pratique régulière d'une activité physique de type cardio, cours de chant...
En pratiquant la relaxation : elle permet de détendre le corps, et de se débarrasser du stress et des tensions physiques, nocifs pour la voix.
En protégeant sa gorge : toujours avoir avec soi un foulard en cas de clim, de courant d'air ou de coup de froid. La chaleur décontracte les muscles. En réchauffant notre gorge, on décontracte la musculature cervicale, laryngée et péri-laryngée.
• J'évite ce qui risque de l'irriter
Tabac et excès d'alcool sont aussi mauvais pour notre santé générale que pour les organes de notre voix. A bon entendeur... Les cordes vocales aiment l'humidité. L'air sec ou les ambiances surchauffées peuvent leur être néfaste donc on ne pousse pas le chauffage à fond l'hiver. Idem pour la clim qu'on évite si possible.
Attention de ne pas abuser des pastilles analgésiques qui peuvent rendre les cordes vocales insensibles et pousser à forcer la voix. Enfin, le manque de sommeil et le stress peuvent également nuire au bon fonctionnement de la voix. Un corps fatigué et stressé produit une voix "serrée", sans tonus sur laquelle on a tendance à forcer lorsqu'on est obligé de s'en servir.

Mercredi 5 Juillet 2017

Lu 410 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs