Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

3ème édition des Universités d’été au profit des jeunes MRE




Marocains d’ici et d’ailleurs la main dans la main

3ème édition des Universités d’été au profit des jeunes MRE
Les travaux de l’Université d’été au profit des jeunes MRE, organisée  par le ministère chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger  ont démarré hier à El Jadida. Au total, 500 jeunes MRE participent à ce rendez-vous annuel qui se poursuit jusqu’au 25 juillet.
Initiée dans le cadre de la stratégie 2008-2012, cette action vise à répondre à la demande de plus en plus forte des Marocains du monde dans les domaines culturel et éducatif. Notamment, la préservation de l'identité nationale des nouvelles générations d’émigrés dans ses dimensions linguistique et culturelle, la propagation des valeurs civilisationnelles fondées sur la tolérance, le dialogue et la cohabitation ainsi que renforcement de leur attachement à leur mère patrie.
Dans son discours d’inauguration, Mohamed Ameur, ministre chargé de la Communauté marocaine à l’étranger,  a indiqué que cette université s'inscrit dans le programme d'accompagnement et d'animation du séjour estival des MRE.
Elle ambitionne, selon lui, de préserver les liens entre les jeunes Marocains d’ailleurs avec la mère patrie.
A ce propos, il a indiqué que son département a prévu de créer de nombreux centres culturels à Paris, Barcelone, Bruxelles, Amsterdam,  entre autres, et ce pour consolider les acquis en matière de rapprochement culturel avec les Marocains du monde.
Le ministre a saisi l’occasion pour rappeler aux nouvelles générations d’immigrés le rôle clé joué par leurs parents dans la stabilité et le développement du Maroc moderne. « Le Royaume doit beaucoup à ces gens qui ont participé intensément au processus de développement et de réforme qu’on connaît aujourd’hui », a-t-il déclaré avant d’interpeller les jeunes présents dans la salle pour qu’ils continuent l’œuvre de  leurs parents.  « Si le Maroc a encore des responsabilités envers vous, vous aussi, vous avez des devoirs envers votre pays d’origine », a-t-il conclu.
Cette troisième édition des Universités d'été connaîtra la participation de 500 jeunes marocains âgés de 18 à 25 ans sur huit sites universitaires (Rabat-Souissi, Rabat-Agdal,Tétouan, Casablanca, Marrakech, Mohammedia, Agadir et Oujda).
Au programme, des activités diversifiées concernant le domaine linguistique, l'organisation des conférences et les visites à caractère culturel, économique, artisanal et artistique.
Le but des initiateurs de ce projet n’est pas uniquement l'apprentissage de la langue et de la culture marocaines, mais également d’offrir des opportunités réelles pour que ces jeunes puissent rencontrer leurs homologues et les différentes composantes de la société marocaine (universitaires, élus, responsables du secteur économique, professionnels, intellectuels, artistes, associations,…), permettant ainsi de renforcer et de créer des relations de convivialité et d'amitié entre les Marocains d’ici et d’ailleurs.

Hassan Bentaleb
Vendredi 15 Juillet 2011

Lu 794 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs