Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

3.300 hectares brûlés dans de violents incendies attisés par des vents violents dans le sud de la France




3.300 hectares de garrigue ont brûlé dans de puissants incendies depuis mercredi dans le sud de la France, faisant trois blessés, et des vents violents font craindre un risque de reprises, a-t-on appris jeudi auprès des autorités locales.
L'un des feux, qui a ravagé 2.500 hectares, "a été arrêté cette nuit aux portes de Marseille, dans le nord de la ville". Huit cent hectares ont par ailleurs brûlé dans la zone portuaire de Fos-sur-Mer, a déclaré à l'AFP un responsable de la préfecture (représentant de l'Etat), Jean Rampon.
L'incendie près de Marseille, attisé par un mistral violent conjugué à la sécheresse, avait débuté mercredi à 13H30 GMT dans la petite localité de Rognac, se propageant rapidement dans la garrigue d'herbes rases et quelques espaces boisés.
Jeudi matin vers 05H00 GMT, des fumées et des flammes étaient à nouveau visibles en direction de Marseille, la deuxième ville de France, et les Canadair reprenaient leurs rotations, a constaté un photographe de l'AFP depuis le poste de commandement mis en place à la gare ferroviaire d'Aix-en-Provence.
"Des vents violents exposent aux risques de reprises", a précisé M. Rampon, et la sécheresse de la végétation est "sujet de préoccupation".
Quelque 1.800 pompiers ont été mobilisés sur les sinistres, a ajouté M. Rampon, ainsi qu'une centaine de policiers et gendarmes, 500 véhicules de secours, 5 Canadair, et deux hélicoptères.
"On déplore trois blessés par brûlures dont un grave dans la population. Une vingtaine de pompiers ont été incommodés par des fumées, ainsi qu'une dizaine de policiers", a affirmé M. Rampon, ajoutant que de nombreuses maisons avaient été endommagées ainsi que quelques bâtiments industriels.
Quelque 500 personnes ont été hébergées pour la nuit en plusieurs points. La ville de Vitrolles a payé le plus lourd tribut avec 1.600 hectares ravagés et 300 personnes hébergées dans des gymnases pour la nuit.
Après un hiver et un printemps faiblement pluvieux, le sud-est de la France est en état de sécheresse et des mesures de restrictions d'eau plus ou moins drastiques ont été prises dans plusieurs départements, dont les Bouches-du-Rhône.
Les transports aériens et routiers ont progressivement repris mercredi soir après avoir été gravement perturbés par le feu, à proximité immédiate de l'aéroport Marseille Provence à Marignane.
Dans la zone industrielle de Marseille, entre Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis du Rhône, 530 hectares ont aussi été parcourus par trois autres incendies, mobilisant 250 pompiers. Le feu était désormais sous contrôle, après avoir été "menaçant" pour les entreprises alentour.

Vendredi 12 Août 2016

Lu 768 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs