Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

26ème journée du championnat Elite 1 : Le Raja perd ses illusions, le FUS égare sa tête, le MAT en profite




26ème journée du championnat Elite 1 : Le Raja perd ses illusions, le FUS égare sa tête, le MAT en profite
Sur les huit résultats de la 26è journée de ce bon vieux championnat, disputés depuis vendredi, ce sont ceux de lundi qui ont été les plus probants puisqu’ils ont permis un renversement de situation en haut du tableau. En effet, le Moghreb Tétouan a frappé un grand coup en s’emparant du fauteuil de leader grâce à une victoire historique sur le Raja en plein cœur de Casablanca au Complexe Mohammed V. Le succès de 2 buts à 0, lors de ce choc au sommet, ne souffre d’aucune contestation, il est amplement mérité. Ce sont, Zaïd Kerouch dans les temps moribonds et Abderrazak Mnasfi sur penalty, dans le temps vraiment mort, qui ont été les artisans de ce bel événement, d’ailleurs longtemps fêté par les supporters de la Paloma dans une ambiance bon enfant. A propos, on ne peut que saluer au passage le public rajaoui pour son sens de fair-play, lui, qui a si longtemps applaudi les Tétouanais pour leur belle prestation. C’est que pour la réussir, il fallait être deux. Le RCA sans avoir démérité, aura tout de même subi ce revers de par un côté, naïf voire nigaud. En effet, l’espièglerie des Nordistes l’aura emporté quand elle exploita à merveille l’expulsion pour cumul d’avertissements d’Amin Rbati, alors que les deux équipes se neutralisaient encore. Ces trois points décantent le haut du classement et profitent au mieux au MAT, qui longtemps et à maintes reprises, avait tant charrié cette première place, mais en vain, car à chaque fois, un concours de circonstances l’en a privé. Le grand perdant avec le Raja est sans aucun doute le FUS, qu’on disait pourtant  impassible. Ce dernier, quoiqu’accroché en déplacement à Khemisset au stade du 18 Novembre, du plus banal des scores (0-0) par l’IZK en a été du coup renversé. Certes le club r’bati n’a pas pour autant perdu l’espoir d’accrocher le titre, mais vu la cadence par laquelle il carbure, il est comme une impression de fatigue dans le groupe à Jamal Sellami. Son adversaire du jour, l’IZK est actuellement le bonnet d’âne patenté de l’exercice, et quand un leader se fait accrocher par la lanterne rouge à en perdre sa place, cela ne fait pas beau. Ce résultat peu positif n’en a profité ni à l’un, ni à l’autre puisque l’équipe zemmourie reste scotchée en dernière position à un point du premier relégable, la JSM. In fine, on peut dire que rien n’est encore joué aussi bien en haut qu’en bas du classement et seul le sprint final déjà lancé pourra nous éclairer au fur et à mesure que tomberont les différents animateurs des deux concours. 

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 25 Avril 2012

Lu 606 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs