Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

26% des industriels affirment ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future des ventes à l’étranger

Baisse de la production industrielle en juillet 2016




La production industrielle a accusé une baisse en juillet 2016 dans l'ensemble des branches d'activité, à l’exception des industries agroalimentaires, où elle aurait affiché une hausse, selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture de juillet 2016, menée par BAM, font ressortir globalement un repli de la production et du Taux d’Utilisation des Capacités (TUC) qui s’est établi à 63% contre 64% un mois auparavant, rapporte la MAP.
La baisse de la production dans le secteur industriel recouvre une hausse dans l’"agroalimentaire" et des baisses dans le "textile et cuir", dans la "chimie et parachimie" et dans la "mécanique et métallurgie", relève BAM.
Concernant le TUC, il se serait amélioré dans l’"agroalimentaire", tandis qu’il aurait baissé dans la "chimie et parachimie", dans le "textile et cuir" et dans la "mécanique et métallurgie", indique l’enquête, notant qu'au niveau de cette dernière branche, le TUC de la sous-branche "travail des métaux" aurait enregistré une hausse de 2 points par rapport au mois précédent.
S’agissant des ventes, leur recul recouvre une hausse dans l’"agroalimentaire", une stagnation dans la "chimie et parachimie" et une baisse tant dans le "textile et cuir" que dans la "mécanique et métallurgie", souligne la Banque centrale.
Quant aux commandes, elles auraient progressé dans l’"agroalimentaire", diminué dans la "chimie et parachimie" et stagné dans le "textile et cuir" et dans la "mécanique et métallurgie".
Pour les trois prochains mois, les industriels s’attendent globalement à une hausse de la production et des ventes aussi bien sur le marché local qu’étranger, fait savoir l'enquête.
Ce constat reste valable pour l’ensemble des branches, à l’exception du "textile et cuir", où les entreprises s’attendent à une baisse des ventes particulièrement celles à l’étranger et de la "mécanique et métallurgie", où les ventes à l’étranger devraient baisser, ajoute la même source.
Il est à signaler toutefois que 26% des industriels affirment ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future des ventes à l’étranger.

Vendredi 9 Septembre 2016

Lu 954 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs