Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

25 morts dans un attentat à la bombe dans une église du Caire




Au moins 25 personnes ont été tuées dimanche dans un attentat à la bombe à l'intérieur d'une église copte orthodoxe au Caire, a indiqué la télévision égyptienne d'Etat en citant le ministère de la Santé.
L'explosion a eu lieu en pleine célébration vers 10H00 (08H00 GMT) dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, contigüe de la cathédrale copte Saint-Marc, selon la même source.
Le bilan a progressivement augmenté de cinq à 20, puis 25 morts au minimum au fur et à mesure des opérations de secours sur le site.
Aucun mouvement n'a revendiqué dans l'immédiat cette explosion, qui a été entendue dans tout le quartier.
Les Coptes orthodoxes d'Egypte constituent la grande majorité de la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l'une des plus anciennes.
Faiblement représentés au gouvernement, les Coptes s'estiment tenus à l'écart de nombreux postes de la justice, des universités ou encore de la police.
La montée d'un islam rigoriste aggrave leur sentiment de marginalisation, surtout depuis la chute du président Hosni Moubarak le 11 février 2011, qui s'est traduite par une dégradation du climat sécuritaire et une visibilité accrue des islamistes.
Vendredi un civil et six policiers ont été tués dans deux attentats à la bombe contre les forces de sécurité égyptiennes, a indiqué le ministère de l'Intérieur.
La première explosion, qui a coûté la vie à six policiers, a eu lieu dans le quartier de Talibiya, dans l'ouest de la capitale égyptienne, juste après la prière hebdomadaire musulmane du vendredi, un moment où les rues du Caire sont relativement vides.
Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué que l'explosion avait eu lieu près d'un check-point, tuant deux officiers, un policier de rang inférieur et trois conscrits. Trois autres conscrits ont été blessés.
Le groupe peu connu, Hasm, a revendiqué cet attentat dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. Ce groupe avait revendiqué ces derniers mois plusieurs attaques en Egypte, dont le meurtre d'un policier.
Dans la soirée, un autre attentat à la bombe a eu lieu dans la province de Kafr al-Cheikh, au nord de la capitale égyptienne, tuant un passant et blessant légèrement deux policiers, a annoncé dans un communiqué le ministère de l'Intérieur.
La bombe a explosé sur la route entre la ville de Kafr al-Cheikh et la cité portuaire de Baltim, a précisé la même source. L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.
Des groupes extrémistes ont mené de nombreuses attaques contre les policiers et les soldats égyptiens depuis le renversement par l'armée en 2013 du président islamiste élu Mohamed Morsi et la répression qui a suivi contre ses partisans.
La plupart de ces attaques ont eu lieu dans la péninsule du Sinaï, où sévit la branche égyptienne du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Mais d'autres se sont également produites dans la capitale égyptienne.
Début novembre, un juge dans un des procès de Mohamed Morsi a échappé à l'explosion d'une voiture piégée au Caire. L'attaque est intervenue quelques jours après l'explosion d'une bombe visant un convoi de police au Caire, dans laquelle un passant avait trouvé la mort.
En septembre, une voiture piégée avait explosé dans la banlieue du Caire après le passage du procureur général adjoint, qui s'en est sorti indemne alors qu'un passant a été blessé.
La plupart des attaques de ces derniers mois au Caire ont été revendiquées par Hasm et Lawaa al-Thawra. La police affirme que ces groupes sont affiliés aux Frères musulmans, la formation de M. Morsi qui est interdite depuis des mois et considérée comme un mouvement "terroriste" par les autorités.

Libé
Lundi 12 Décembre 2016

Lu 608 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs