Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

23ème journée du championnat Pro-Elite : L'échappée belle du FUS et du MAT, les Casablancais ratent le coche




23ème journée du championnat Pro-Elite : L'échappée belle du FUS et du MAT, les Casablancais ratent le coche
Cette 23ème journée a été pour le moins renversante au vu des fâcheux évènements qu'aura connus Casablanca. Renversante aussi du point de vue des résultats enregistrés. Le Raja défait logiquement à Fès et qui y laisse toutes ses ambitions en sait quelque chose. Idem pour l'IZK, battu à la maison par l'OCS dans une rencontre à six points, pour l'ASFAR éclaté à Tétouan, pour le MAS défait à la régulière par une JSM qui s'est pris à y croire et enfin pour le WAC accroché à Casablanca par le KAC dans un match où hooligans des uns et des autres ont volé la vedette.  
La journée qui a débuté vendredi a connu en sept rencontres six victoires ou six défaites c'est selon, et un nul qui fait et qui fera jaser encore longtemps, quatorze buts d'inscrits dont trois sur penalty. Sur les cinq sifflés deux ont été ratés, par l'ASFAR et le KAC. L'arbitrage tendancieux un peu comme à son habitude a été en deçà de l'intégrité requise et du coup, cela a faussé quelques résultats, ce qui a engendré quelques frustrations pour les uns qui ne se sont pas empêchés, on s'en doute, de crier au scandale.
C'est l'IZK qui a ouvert les débats de cette journée vendredi face à l'OCS. Les Zemmouris bien plus présents dans les médias que sur les gazons, n'ont eu, en guise de prime cette fois, ni cuisse de poulet ni sardine. Les Safiots passant par le miteux terrain du 18 Novembre, leur ont tout simplement gâché l'appétit. Les hommes de Sektioui ont logiquement  pris le dessus 2-0, une fois par le buteur maison et du championnat, Abderrazak Hamdallah au bout de l'heure de jeu, et de deux par Ibrahima Ndione en fin de partie, qui confirmait la seconde victoire consécutive des Safiots. Du coup, l'OCS grimpe vers le ventre mou tandis que l'IZK patauge à un point de la lanterne rouge, la JSM.
Cette dernière justement a confirmé son réveil en se payant le champion d'Afrique en personne, le MAS. Ce dernier, bien plus préoccupé par son retour face aux Guinéens de Horya Conakry, que par sa cavale sahraouie, s'est fait dévorer à la régulière par les hommes de Karkach. Le but victorieux réussi à la 20' par Ismail Omari a été suffisant pour la JSM qui aura raté quelques belles occasions d'alourdir l'addition. On se sent mieux du côté de Laâyoune. Le MAS par contre, dans son autre exercice africain, doit faire beaucoup mieux.
Dans une rencontre de mi tableau, le DHJ loin de toute pression a pris le dessus sur le CODM 2-1. Mehdi Karnass et Karl Marx marquaient à la 20' et à la 75' minutes d'un heading et d'un penalty. En fin de partie, les Meknassis réduits à dix, sauvaient l'honneur par Pape Ndiaye.
Dans la dernière rencontre de ce vendredi, le WAC a été contraint au nul face au KAC 1-1.  La rencontre, dominée plus par la violence sur les gradins que par le jeu sur le gazon pourtant de qualité, aura été gâchée par un arbitrage sûrement influencé par l'ambiance régnante. Deux penaltys de sifflés inexistants, dont l'un a été  inscrit par Berrabeh en fin de mi-temps pour revenir au score qu'avait ouvert Obina sur un heading. Le second penalty (de compensation) au profit du KAC  a été raté au bonheur de Lemyaghri.  Les hommes de Benito Floro de ce résultat, perdent toute illusion de revenir sur le premier.
On peut dire de même pour le RCA qui ne devance guère plus son frère ennemi le WAC que d'une victoire. Les Verts de leur défaite à Fès face au WAF 2-0 sont désormais largués à neuf longueurs du FUS. Beaucoup plus entreprenants, les Wydadis de Fès ouvraient le score sur une mauvaise appréciation du gardien des Verts El Had et d'un joli heading, d'Anass Azim d'entrée de jeu. Ils dominaient ensuite de bout en bout leur vis-à-vis et c'est logiquement que le vétéran de ce bon vieux championnat, Omar Hassi tuait le match sur penalty. La seconde mi-temps ne fut que gestion aisée du temps.
C'est le MAT qui a réussi le score du jour en s'imposant face aux Militaires 3-0. Il n'a fallu qu'une heure à Aziz Kinani, Zaid Kerrouch, et Abdelkarim Benhania pour plier le match. Certes l'ASFAR araté un penalty tiré trois fois par Aziz Jounaid, mais cela n'enlève rien au mérite des locaux bien plus fort au vu de leur prestation. De ce succès, les Tétouanais n'en font que plus de pression sur le FUS. Les hommes d‘Aziz Amri sont à trois points avec un match en moins sur le leader, pas si impassible que ça.
Ce dernier dans la dernière rencontre de samedi, s'imposait à Rabat du minimum face à un HUSA bien peu inspiré. C'est Brahim El Bahri d'une jolie reprise de la tête qui  a inscrit le but victorieux pour permettre à son équipe de se maintenir en tête. Le HUSA se voit dépassé par le WAF et est à la merci d'une victoire du porteur du bonnet d'âne, la JSM.

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 2 Avril 2012

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs