Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

23ème édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca : Le show go on




Au Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC),  les étudiants et le public sont ravis. Ils  suivent de nombreuses  pièces de théâtre et font, pas mal aussi, la fête. La 23ème édition  du FITUC semble tenir ses promesses.
Dès le début de cette édition, le 2 septembre, 12 compagnies se sont produites aux complexes culturels Moulay Rachid, Sidi Belyout et Hassan Skalli et ont fait presque salle comble. Le public a pu découvrir des talents venus tout spécialement d’Espagne, de la Croatie, d’Algérie, de Tunis, d’Italie et des Pays-Bas.
Ainsi, le public casablancais avait pu apprécier les pièces « Folie et fantaisie » de l’Atelier Théâtre de l’ENCG Casablanca, « Barrel and love » de l’atelier dramaturgie de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’Sick, «The viewer sentenced to death » de Teatr Daha Wassa, « Quai Ouest » de la troupe Territoire, « Yuva » du Club théâtral universitaire de l’Université Mohamed Kheider Biskra, « Dehliz » de l’Université Ibn Rachik Kairouan, « Université Ibn Rachik Kairouan » de la troupe Deuende d’Espagne, et « Emigrados », de la Royal Escuela Superior de Arte dramatico de Madrid.
Placée sous le signe de l'échange culturel, cette 23ème édition a été marquée par de grands moments, et présage de nouvelles perspectives pour le théâtre universitaire.
Du côté des organisateurs, cet intense moment consacré à la création théâtrale universitaire est un instant privilégié pour faire de belles découvertes. Il met à l'honneur le théâtre universitaire dans tout ce qu'il a de plus précieux : la recherche, l'expérimentation de nouvelles formes scénographiques et d'interprétation, etc. Il contribue à combler d’abord le « vide culturel et artistique » que connaît la vie universitaire à Casablanca et enraciner, la pratique théâtrale et globalement artistique chez les étudiants. Le FITUC semble donc bien parti pour réussir son pari.  

Hassan Bentaleb
Jeudi 8 Septembre 2011

Lu 370 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs