Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

23ème édition du FITUC : L’immigration mise en scène




23ème édition du FITUC : L’immigration mise en scène
La 23ème édition du Festival  international du Théâtre universitaire de Casablanca (FITUC) n’aura pas de problèmes financiers. Les fonds et les financements nécessaires existent, ce qui manque,  ce sont les ressources humaines, a affirmé Abdelmajid Kaddouri, président du Festival.
Présentant jeudi soir à la presse le menu de la prochaine édition du FITUC, prévue du 2 au 10 septembre prochain, M. Kaddouri a d'emblée tenu à souligner que le budget de cette 23ème édition a atteint les 770.000 DH composé de 600.000 DH offerts par l’Université  Hassan II, 70.000 par la Primature, 50.000 par Dari Couspate et une promesse de don de 50.000 DH de la part du Conseil de la ville.
Pourtant, le président du Festival a regretté que le FITUC n’ait pas pu se transformer, en 23 ans d’existence, en une institution autonome administrativement et financièrement. Il estime que l’absence de ressources humaines qualifiées est la principale cause. « On manque d’une équipe homogène, qui dispose d’un projet de travail et qui a une vision à long terme », a-t-il précisé.
Le doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M'Sick à Casablanca  a regretté également que les motivations des sponsors soient purement commerciales  et non culturelles. «C’est dommage que la culture soit encore le parent pauvre des politique publiques aux Maroc », a-t-il déploré.
Concernant la programmation de cette année, M. Kaddouri a indiqué qu’une quinzaine de troupes venues du Maroc, mais aussi de douze pays étrangers seront présentes à cette édition initiée sous le thème: « Immigration : mobilité et transfert culturel».
 L’organisation a prévu un riche programme avec spectacles de théâtre expérimental, de comédie et de danse comme volet principal. En plus de représentations théâtrales, seront montés des ateliers qui seront animés par des professionnels internationaux du théâtre du Maroc et de l’étranger.
Inculquer aux participants des aptitudes et des techniques à même d’améliorer leur jeu, mais aussi leur compréhension des différents aspects de l’art dramatique est l’objectif de ces ateliers.
Autre manifestation de cette édition: Le Café de minuit, « espace dédié à l’échange des idées et des expériences et à la discussion et à la critique des spectacles du jour».
Cette édition sera également marquée par l’hommage qui sera rendu à la défunte Chaibiaa Adraoui et l’acteur Ahmed Saari.
Pour ce qui est de la programmation théâtrale proprement dite, le Festival a retenu au niveau national les pièces « Folie et fantaisie » de l’Atelier Théâtre de l’ENCG Casablanca, « Barrel and love » de l’atelier dramaturgie de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’Sick, «The viewer sentenced to death » de Teatr Daha Wassa, « Quai Ouest » de la troupe Territoire, « Yuva » du Club théâtral universitaire de l’Université Mohamed Kheider Biskra, « Dehliz » de l’université Ibn Rachik Kairouan, « Université Ibn Rachik Kairouan » de la troupe Deuende d’Espagne, et « Emigrados », de la Royal Escuela Superior de arte dramatico de Madrid.

Hassan Bentaleb
Lundi 29 Août 2011

Lu 748 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs