Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

23ème anniversaire de l’UMA : L’heure de la relance a-t-elle sonné ?




Fondée le 17 février 1989, lors d’un sommet à Marrakech, l’Union du Maghreb arabe avait vu le jour lorsque les cinq chefs d’Etat de l’époque, Hassan II pour le Maroc, Chadli Benjdid pour l’Algérie, le Libyen Mouamar Khadafi, le Mauritanien Ahmed Ould Tayeh, et Zine El Abidine Ben Ali le Tunisien, signaient le parchemin  du Traité constitutif de l'Union du Maghreb arabe. Au final, l’Union n’aura pour ainsi dire, tenu ou survécu, que le temps de quelques signatures entre mars 1991 et avril 1994, de conventions, réglementations et autres accords dont certains n’ont jamais été appliqués.
Depuis, les cinq pays qui formaient et « formeraient » toujours l’UMA, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie et le Maroc, après six sommets dans chaque Etat dont deux en Tunisie, l’avaient mise en veilleuse. Aujourd’hui, seuls deux pays, le Maroc et la Tunisie continuent de participer régulièrement au quote-part de son budget. C’est dire, tout l’intérêt des pays de la région  pour « ce machin », histoire de reprendre  à l’échelon maghrébin, la célèbre expression de De Gaule.
Cependant et au vu de l’évolution des choses au Maghreb, l’heure est à l’optimisme. Pour une fois et à l’occasion du 23ème  l’anniversaire de la création de l’UMA, on a bien voulu se réunir. C’est de bon augure. Vendredi 17 février 2012, une réunion du comité de suivi précédant la réunion le lendemain des ministres des Affaires étrangères, eu lieu. On ne peut qu’y voir une réelle volonté de redynamisation de l’UMA dont les affaires étaient tombées en léthargie. C’est d’ailleurs l’espoir que caresse chacun des cinq peuples de la région formant l’Union.
Dans un message adressé aux chefs d'Etat des pays de l'Union maghrébine, à cette occasion, S.M le Roi a souligné son attachement constant à aller de l'avant, avec une volonté sincère d'asseoir un nouvel ordre maghrébin à partir d'un dialogue constructif et une concertation féconde.
L’UMA, a dit S.M le Roi, est un édifice qui repose sur la volonté d'intensifier les efforts pour assurer un développement inclusif et intégré, porteur de progrès, de prospérité et de stabilité accrus dans le cadre de l'unité, de la fraternité et du bon voisinage. Le Souverain a rappelé que les profondes mutations qu'a connues la région maghrébine et arabe, ainsi que les ambitions des peuples frères du Maghreb, qui aspirent à davantage de liberté, de démocratie, de dignité, de développement intégré, de progrès partagé et de justice sociale, sont autant de facteurs qui nous incitent à raffermir cette construction maghrébine, qui représente une perspective stratégique inéluctable.
Si au niveau des capitales maghrébines tout le monde adhère à ce discours,  force est de constater aussi, que la tournée maghrébine du président tunisien, Moncef Marzouki, a été tout autant porteuse de ce même message. Il repart de sa tournée avec la promesse de tenir en Tunisie avant la fin de l’année un sommet de l’UMA. La réunion de vendredi et de samedi dans la capitale marocaine en était certainement un heureux préambule. Mais le plus dur reste tout de même à venir.

Mohamad Jaouad Kanabi
Samedi 18 Février 2012

Lu 658 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs