Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

201 conflits collectifs de travail dans le secteur agricole



Entre l’inexistence de mécanismes de dialogue aux niveaux national et régional et l'absence d'une représentativité professionnelle des employeurs agricoles



Le nombre de conflits collectifs de travail enregistrés dans le secteur agricole au titre de l'année 2014 a atteint 201 conflits, dont 166 cas ont été résolus (78,81%), selon les chiffres d'un exposé, présenté récemment à Rabat.
 Depuis l'entrée en vigueur du Code du travail, seules trois conventions collectives ont été conclues, alors que 64 protocoles ont été signés lors du premier semestre de l'année en cours dans le domaine agricole sur un total de 276 protocoles ayant concerné les autres secteurs productifs, ajoute l'exposé présenté en marge d'un atelier tripartite tenu autour du thème "Singularité du dialogue social dans le secteur agricole" organisé à l'initiative du ministère de l'Emploi et des Affaires sociales en collaboration avec le Bureau international du travail (BIT).
 L'absence d'un dialogue social dans le secteur agricole s'explique, selon le document, par l'inexistence de mécanismes de dialogue aux niveaux national et régional, l'absence d'une représentativité professionnelle des employeurs agricoles sur le plan local et la représentativité professionnelle faible dans le secteur agricole (élections des déléguées des salariés).
 Le document a, dans le même contexte, mis l'accent sur l'importance des mécanismes du dialogue social dans le secteur afin d'accompagner le processus de croissance du secteur et de développer les outils de production et de compétitivité.
 Après avoir mis en exergue l'importance économique et sociale du secteur agricole, qui représente 19 % du PIB, l'exposé a relevé que 80 % de la population rurale, dont le nombre s'élève à 14 millions de personnes, travaillent dans le secteur agricole.
 La même source souligne également que la valeur ajoutée annuelle du secteur agricole marocain atteint 14 milliards de DH, précisant que le secteur contribue avec 1,5% à la croissance économique annuelle du Royaume.
 Les exportations agricoles marocaines se situent à 4,5 milliards de DH par an et couvrent 15% du total des importations, indique l'exposé.
 Cet atelier, tenu en présence du ministre de l'Emploi et des Affaires sociales, et qui a connu la participation de représentants d'organisations professionnelles et syndicales s'activant dans le domaine de l'agriculture et d'experts spécialisés dans les relations professionnelles, s'est penché sur plusieurs questions, notamment le dialogue social dans le domaine agricole et le développement économique et social en la matière.
 
 

Lundi 9 Novembre 2015

Lu 340 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs