Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

2.000 femmes allaitent leur bébé en public aux Philippines




Quelque 2.000 mères ont allaité leur bébé en public samedi aux Philippines afin de promouvoir l'allaitement maternel et d'aider à prévenir les décès infantiles.
Au rythme de chansons pop locales, elles ont donné avec enthousiasme le sein à leur enfant, certaines allaitant deux bébés à la fois, installées dans un stade de Manille.
Selon les organisateurs de cet événement annuel, il s'agit d'encourager les mères philippines à nourrir leurs enfants exclusivement au sein durant leurs six premiers mois afin de faire reculer la mortalité infantile dans le pays.
"Aux Philippines, nous avons toujours un très faible taux d'allaitement au sein", a expliqué à l'AFP Ros Macachor de l'organisation non-gouvernementale Breastfeeding Pinays.
Selon elle, les mères aux Philippines nourrissent habituellement leurs nouveau-nés au sein durant les 24 premiers jours seulement, puis se tournent vers des laits maternisés commercialisés par de puissants conglomérats à grand renfort de publicité.
Une étude de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) publiée en 2013 avait montré que 34% seulement des enfants philippins de moins de six mois étaient nourris exclusivement au sein et 36% avec des laits maternisés, un taux qualifié d'"inquiétant". L'étude incriminait "le marketing agressif des compagnies laitières".
Selon l'Unicef, 28 enfants philippins sur 1.000 meurent avant l'âge de cinq ans. Ce chiffre, en nette amélioration par rapport à 56 pour 1.000 en 1990, reste supérieur à l'objectif de 19 pour 1.000 que s'est fixé le pays.
Pour Mme Macachor, l'organisation de tels événements peut contribuer à lutter contre les préjugés qui nuisent à l'allaitement maternel et encourager les mères à nourrir leur enfant en public: "Elles ne devraient pas se laisser intimider par les gens qui leur disent d'aller nourrir leur enfant dans les toilettes, ce qui n'est pas propre".

Libé
Lundi 14 Août 2017

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs