Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

1er Festival de culture et de musique de Dchéira Al Jihadiya




1er Festival de culture et de musique de Dchéira Al Jihadiya
La ville de Dchéira Al Jihadiya dans la préfecture d’Inezgane Aït Melloul s’apprête à vivre un grand événement artistique et culturelles 18 et 19 juillet 2009. En effetl’Association du Festival de Dchéira y organise la 1ère édition du Festival de Dcheïra pour la culture et la musique sur le thème : « Vers une renaissance culturelle et musicale sérieuse ».
Parmi les temps forts de ce festival, figure notamment l’hommage qui sera rendu à l’un des pionniers de la chanson amazighe, le poète et chanteurRayss M’hand Ajoujgalqui a déjà à son actif quelque 350 chansons sur différents thèmes (6 disques phono30 cassettes01 VCD07 cassettes vidéo VHSet une quarantaine d’enregistrements à la radio nationale et régionale d’Agadir). D’ailleursl’orchestre de Rayss M’hand Ajoujgal est considéré dans les milieux de la chanson amazighe comme une vraie école de musique amazighe d’où sont sortis plusieurs chanteurs dont Rayssa Fatima Tabaâmrant, Rayss Hassan AresmoukRayss Moulay Mohamed Belfkih et feu Hassan Ouglou.
Outre l’hommage à Rayss M’hand Ajoujgalle programme de cette première édition du Festival comprend deux soirées musicales avec la participation de grands artistes amazighs dont Ahmed AmaynouRayss Lahcen AkhattabRachid ItriItbirnes Al FamilaRayss Larbi IhihiRayssa Mina Touirit… Le Festival signera aussi le retour de certains artistes qui ne se sont pas produits en public depuis un certain temps et permettra également l’émergence de nouveaux styles de musiques de jeunes.
Le Festival de Dchéiraqui se veut à la fois un rendez-vous artistique et culturel offrira au public l’opportunité de débattre de différents thèmes ayant trait à l’art et à la culture amazighs en général. C’est dans ce sens qu’il verra l’organisation d’un colloque sur le thème :’’La chanson amazighe face aux défis de l’avenir ‘’ et une rencontre consacrée au théâtre amazigh.
L’impact social d’une manifestation de ce genre n’étant pas à négliger, les organisateurs procèderont à la remise de fauteuils roulants aux personnes aux besoins spécifiques. Cette action est menée en collaboration avec l’Association Attadamoune des personnes aux besoins spécifiques d’Oulad Dahou.

M’bark Chbani
Mercredi 15 Juillet 2009

Lu 887 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs