Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

18ème Festival des musiques sacrées du monde de Fès : La capitale spirituelle veut réenchanter le monde




18ème Festival des musiques sacrées du monde de Fès : La capitale spirituelle veut réenchanter le monde
La 18ème édition du Festival des musiques sacrées du monde se tiendra du 8 au 16 juin prochain dans la capitale spirituelle, autour d’une thématique qui sonne comme un défi : «Ré-enchanter le monde».
Organisatrice de ce grand rendez-vous culturel et artistique, la Fondation Esprit de Fès organisait ce mercredi une rencontre avec la presse à Rabat au cours de laquelle les responsables de cette institution ont décliné les grandes lignes de cette édition qui rendra hommage au grand poète persan du 11ème siècle, Omar Al Khayyam. Un personnage hors du commun, à la fois poète, homme de science, philosophe et spirituel dont les paroles seront mises en scène par le réalisateur Tony Gatlif, lors de la soirée d’ouverture du Festival.
Mohamed Kabbaj et Faouzi Skali, respectivement président du Conseil d’administration et directeur général de la Fondation ont salué la qualité du programme et des artistes invités à cette édition.
En effet, pour sa 18ème édition, l’équipe du Festival accueillera des artistes de divers horizons. Sont attendus à cette manifestation d’envergure internationale, les artistes et groupes tels que : ensemble Gipsy Sentimento Paganini, Gyuszia Horvath(Hongrie), Sheikh Yasin Al-Tuhami (Egypte) ainsi que  Wadih El Safi (Liban) et Lofti Bouchnak (Tunisie). Le public appréciera, à cette même occasion, Le Sama’a (chant spirituel), Mukhtiyar Ali (Inde),  spectacle classique en collaboration avec le Mito Settembre Musica messe de Guillaume Dufay,  Sanam Marvi (Pakistan), Anuj et Arjun Mishra (Inde), entre autres.
Notons aussi la présence de Bjork et de l’Américaine Joan Baez. Cette dernière est annoncée pour la clôture du Festival.
Sous le signe «Les nuits de la Médina», l’équipe du Festival propose les 11, 12 et 13 juin, dans trois sites différents (Dar Mokri, Dar Adyel et Musée Batha), un voyage musical et initiatique au cœur de la Médina de Fès. «Ce voyage nocturne nous entraînera dans ce grand patrimoine architectural, ferment de la culture arabo-andalouse. Il résonnera comme une invitation à explorer un autre Orient et à se perdre dans les ruelles tortueuses d’une Médina devenue universelle et revivre l’atmosphère des anciens caravansérails où se croisaient les peuples voyageurs», souligne la Fondation.
Les publics de ces lieux auront ainsi le loisir d’apprécier des artistes et groupes tels que Mahsa et Marjane Vahdat, Mory Djely Kouyaté et Jean-Philippe Rykiel (France/Guinée), l’ensemble Nour (France/Iran), la poétesse Cherifa, Ihsan Rmiki et l’ensemble Ibn Arabi (Maroc). Se produiront aussi dans ce cadre,  Rabbi Haim Louk et Abderrahim Souiri qui proposeront au public des chants judéo-arabes, Terra Maïre de France avec les chants archaïques et sacrés du peuple occitan.
Enfin, ce programme s’achèvera par un cantique des cantiques de Rodolph Burger, en hommage à Mahmoud Darwich.
Dans le volet Forum de Fès « Une âme pour la mondialisation », le Musée Batha abritera, du 9 au 12 juin, quatre rencontres autour des thèmes aussi divers qu’actuels : «Le poète et la cité», «Après le Printemps arabe, quel avenir?», «Crise financière ou crise de civilisation?» et «Spiritualité et entreprise».  
Rendez-vous important du Festival, le Forum «exprime cette conjonction qui lui est spécifique entre l’art et la réflexion devenant ainsi un point de rencontre entre les horizons de la politique, des sciences, des arts, de la culture et de la spiritualité. Il nous permet de réfléchir sur les sujets qui traversent notre actualité et de les relier à une réflexion philosophique et spirituelle plus globale», expliquent l’équipe du Festival.
Soulignons que le thème principal du Forum est le même que celui du Forum : «Ré-enchanter le monde».
Cette année, le Festival de Fès des musiques sacrées du monde s’est donné une mission des plus nobles: ré-enchanter le monde.

Libé
Vendredi 2 Mars 2012

Lu 622 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs