Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

17ème édition du Jazz au Chellah : Lumineuse fusion "Gnaoui-jazz" en clôture




La 17è édition du Jazz au Chellah a baissé le rideau dimanche, avec l'art et la manière, en donnant à apprécier aux mélomanes une rencontre mêlant les authentiques sonorités gnaouies aux mélodies impressionnistes françaises, agrémentés d'une série d'improvisations lumineuses.
La rencontre entre les deux stars confirmées de la scène jazz européenne Jean Marie-Machado, Andy Sheppard et le Mâallem Hamid Kasri, accompagné de quatre musiciens Gnaouis, a fait vibrer les remparts du site historique du Chellah, tout en enchantant les aficionados venus en masse assister à la clôture de l'événement "Jazz" de la capitale.
Pianiste et compositeur français qui a passé son enfance au Maroc, Jean Marie-Machado a fait des études en musique classique avant de s'initier en autodidacte à la pop et au jazz. Aux côtés de l'émouvant saxophoniste britannique Andy Sheppard, improvisateur doué d'un grand sens mélodique, ils portent un regard "Jazz" sur des mélodies classiques françaises impressionnistes composées par Fauré, Ravel et Poulenc.
Hamid Kasri s'érige, de son côté, en véritable ambassadeur de la musique Gnaoua. Il fédère avec sa voix de soliste les musiques Gnaoua du nord et du Sud et est parvenu, en croisant son savoir-faire avec celui de plusieurs confréries, à développer un style unique dont le fait d'armes est la fusion.
La première partie de la soirée a été bercée au son de la talentueuse chanteuse Luisa Sobral qui, en plus d'une grande interactivité avec le public, l'a gratifié de ses compositions inspirées des années 50, enveloppées d'une douceur et d'un talent certains.
Accompagnée de son quartet, Luisa Sobral fusionne les airs de jazz et les embellit d'improvisations lumineuses. Ses chansons lui ont valu de nombreuses distinctions (Best Jazz song aux Malibu music awards, Best Jazz Artist aux Hollywood music awards et the John Lennon songwriting competition en 2008). La sortie de son CD "the cherry on the cake" en 2011 chez Universal marque son entrée dans le club des artistes à grand succès. Organisé depuis 1996 par la délégation de l'Union européenne au Maroc en partenariat avec le ministère de la Culture et la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, et en collaboration avec les ambassades et Instituts culturels des Etats membres de l'UE et la délégation Wallonie-Bruxelles, le festival Jazz au Chellah a réuni cette année 41 artistes européens et 17 marocains.
Au fil des ans, Jazz au Chellah a su devenir un incontournable des festivals rbatis et un symbole majeur du partenariat entre l'Europe et le Maroc.

MAP
Mercredi 20 Juin 2012

Lu 175 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs