Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

16ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : «Voyage initiatique» à Fès




16ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : «Voyage initiatique» à Fès
Apprentissage du monde, découverte de l'autre, connaissance de soi, quête de spiritualité… seront les maitres mots de la seizième édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde dont le coup d'envoi sera donné vendredi 4 juin prochain sous le signe des vertus du voyage initiatique.
Huit jours durant, jusqu'au 12 juin, la capitale spirituelle proposera à la population fassie et à ses invités un «Voyage initiatique» à travers une programmation qui promet d'intenses moments de méditation et de réflexion ainsi que de détente notamment dans le volet musical.
« Ce thème reflète bien les principes de tolérance et de respect chers au Festival de Fès des musiques sacrées du monde et ce depuis sa création. Il rappelle combien l'étape de Fès a été importante dans les voyages initiatiques de grands penseurs tels que Averroès, Maimonide, Ibn Arabi, Ibn Khaldoun ou Ibn Batouta», souligne-t-on à la Fondation Esprit de Fès, organisatrice de ce grand rendez-vous international.
Fidèles à l'idée de célébrer les cultures du monde à travers diverses activités culturelles et artistiques, les organisateurs annoncent cette année, à l'instar des précédentes éditions, un programme qui comprend musiques, débats, colloques et lectures. Mais aussi des expositions, soirées soufies, concerts et projections de film, concoctés à cette même occasion. De quoi animer dignement la ville et confirmer la notoriété d'un Festival, désigné en 2001, par l'O.N.U. comme l'un des événements marquants ayant contribué, d'une façon remarquable, au dialogue des civilisations. Un Festival qui promet précisément de « mettre en valeur artistiquement la confrontation d'un héritage traditionnel et universel face à la mondialisation culturelle ».
Du samedi 05 au mercredi 09 juin, des débats et colloques autour de sujets aussi bien spirituels que séculiers seront organisés au Musée Batha, dans le cadre des «Rencontres de Fès». Viendront y débattre de la thématique centrale, « Voyage Initiatique: du mystère à la révélation », des conférenciers de renommée internationale. Qui s'intéresseront précisément au «Voyage intérieur », «Voyage dans les écritures », «Le pèlerinage », «L'exil » et «Voyage mythique ».
Le « Festival dans la ville » offrira aussi aux festivaliers l'occasion d'assister aux prestations d'artistes marocains dont certains se produiront à Bab Makina ou au Musée Batha.
« Ce Festival est aussi une traversée : celle des océans et des continents… Découvrir les grandes traditions de l'Asie et de l'Afrique et celles d'un Orient et d'un Occident qui s'entrelacent constamment », précise la Fondation dont l'objet est d'initier, coordonner, planifier et accompagner, en prenant la culture pour levier, l'ensemble des activités favorisant le développement humain de la ville de Fès.
Et pour cause, dans une ambiance musicale et festive, les festivaliers apprécieront les grands artistes indiens comme Vijay Ghate et Talvin Singh ou encore la chanteuse Camille à l'inspiration syncrétique. Le public sera aussi convié à (re)découvrir des voix de l'Orient, à l'instar de Shahram Nazeri, symbole du chant classique persan, Sabah Fakhri et Dhafer Youssef.
Seront aussi de la fête, les Apsaras, les danseuses déesses du Ballet royal du Cambodge, les enfants danseurs Gotipuas des temples hindous de l'Orissa et des soufis de Zanzibar. Seront également de la partie, The Blind Boys of Alabama et bien d'autres groupes et artistes venant des quatre coins du monde.
Soulignons que les acrobates d'Agadir, Tarramit,  se produiront chaque soir de concert devant Bab Makina, sous la direction de Moulay Firiyadi Mohamed. L'occasion pour les habitants d'apprécier des parades exceptionnelles de ces acrobates amazighs.
Enfin, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Festival de Fès des musiques sacrées du monde célébrera à cette occasion Al Qods, la ville aux trois religions avec Jordi Savall.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 14 Mai 2010

Lu 323 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs