Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

16 candidats sur la route de l’Afrique : «Dakar-Fès Express » revisite les hauts lieux historiques




16 candidats sur la route de l’Afrique : «Dakar-Fès Express » revisite les hauts lieux historiques
Le top management de 2M a présenté en avant-première, mardi soir, la nouvelle émission d’aventure télévisuelle de la chaîne nationale dénommée «Dakar-Fès Express». Une franchise de la célèbre émission «Pékin Express» produite par la chaîne de télévision nationale.
Exécutée par Disconnected production, selon les standards de la franchise mondiale, cette émission est intégralement réalisée par des moyens techniques locaux -une première mondiale- précise-t-on à la chaîne d’Aïn Sebaâ. Ce jeu télévisuel rapportera jusqu’à 25.000DH aux finalistes, en fonction du nombre d’amulettes accumulées durant l’expédition.
Intervenant lors de cette soirée, Salim Cheikh, directeur de la chaîne, a expliqué les raisons pour lesquelles 2M s’est engagée dans ce projet en ces termes: «On voulait une émission qui permette de mieux connaître nos voisins du Sud et revisite les relations culturelles et spirituelles existant entre nos pays en vue de les renforcer. On associe intelligence et divertissement, on véhicule des valeurs fortes et renforce la dimension internationale de 2M», a-t-il souligné, précisant que cette idée mûrissait depuis près de trois ans.
Pour cette première édition, la deuxième chaîne accueille huit équipes de deux candidats issus de différents horizons, dont des étudiants, un joueur de football, un couple, des apprentis mannequins et des retraités. Sélectionnés à travers Internet parmi des centaines de candidats, ils viennent du Maroc, de la Mauritanie et du Sénégal. Trois pays qui entretiennent des relations ancestrales d’une grande et profonde richesse. 
Participent à cette édition, les couples de candidats Rachid/Abdessalam, Nezha/Mina, Mohamed/Amin, Hind/Abd el Hakim et Mamadou Alboury/Sy Papa Demba. Seront aussi de l’aventure : Sanaa/Younès, Kamar/Ghizlane ainsi que le couple Ghandi.
Pour offrir aux téléspectateurs des images d’excellente qualité proches des candidats, au moins une caméra a été dédiée à chaque équipe, «permettant de mettre en scène tous les faits et gestes».
Ces aventuriers nous feront découvrir, tout au long des 5000 km du parcours, les hauts lieux historiques des villes de Dakar, Louga et Saint-Louis (Sénégal), Nouakchott et Nouadhibou (Mauritanie), ainsi que Dakhla, Tarfaya, Taroudant, Meknès et Fès (Maroc).
S’agissant des cités faisant partie du circuit, «on a privilégié les villes où il y a un contenu culturel et ayant un lien historique avec le Sénégal et la Mauritanie. Il y a donc aussi une dimension spirituelle. Ces éléments (et bien d’autres) nous ont en quelque sorte imposé le circuit des villes par lesquelles on devait passer. En plus des étapes dont le nombre devait être limité pour pouvoir faire huit prime»,  a confié Zouheir Zrioui, directeur de l’antenne et des programmes à 2M. Et d’ajouter qu’«au-delà du divertissement, il y a un aspect culturel: notre objectif s’est aussi de s’ouvrir vers les peuples des pays voisins du Sud. Ce qui est une manière de faire connaître ces pays et leurs villes aux Marocains vu que très peu d’émissions sont tournées dans ces pays. Il y a aussi un objectif éducatif qui est de promouvoir les valeurs de défi et de solidarité puisque les équipes sont formées de binômes ».
Choisi pour son «charisme certain et une autorité naturelle », Hicham Mesrar assurera l’animation du nouveau jeu dont les péripéties des candidats seront diffusées, à partir du 16 août jusqu’au 4 octobre prochain, en prime time, sur 2M. Les téléspectateurs pourront alors plonger pleinement dans cette émission d’aventure et apprécier des aventuriers qui rêvent de relever un challenge : remporter cette première saison du jeu Dakar-Fès Express.

 
Encadré:
Règle du jeu
8 équipes de 2 candidats doivent relier Dakar à Fès en stop ; ils doivent passer la nuit chez l’habitant et ont 10 DH par jour et par candidat pour se nourrir. Ils ne peuvent en aucun cas payer leur transport. Chaque étape sera ponctuée d’une ou plusieurs missions qui permettront à un couple de candidats de gagner un bonus d’immunité et de passer automatiquement à l’étape suivante.
Lors d’une étape, le couple qui gagne la course et arrive premier au plateau de classement remportera une amulette. Le couple arrivé dernier risque l’élimination, sauf si l’étape est non éliminatoire.

Alain Bouithy
Jeudi 11 Août 2011

Lu 1334 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs