Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

145 millions de dirhams pour des projets de l’INDH

Renforcer le développement de la province de Fahs-Anjra




145 millions de dirhams pour des projets de l’INDH
192 projets ont été réalisés dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans la province de Fahs-Anjra depuis le lancement de l'initiative en 2005, pour une enveloppe globale de plus de 145 millions de DH.
Selon des données présentées récemment lors d'une journée d'étude organisée au siège de la province à Tanger, en célébration du 8ème anniversaire de l'initiative, l'INDH a contribué à hauteur de 74 millions de DH (51 %) au financement de ces projets qui ont bénéficié à plus de 96 mille personnes.
107 projets ont concerné le renforcement des services sociaux de base, comme l'enseignement, la santé ou le sport, avec un budget de 92,2 millions de DH (63,4 % du total), et 52 projets ont été axés sur l'intégration économique et les activités génératrices de revenu, pour une enveloppe de 14,3 millions de DH.
Un montant de 33,2 millions de DH a été alloué à 20 projets de renforcement des infrastructures de base (eau, routes, électrification et éclairage public), alors que les 5,4 millions de DH restants ont permis de développer 13 projets de promotion de la gouvernance locale, notamment à travers la formation et le renforcement des capacités des acteurs locaux.
Intervenant à l'ouverture de cette journée d'étude, le gouverneur de la province de Fahs-Anjra, Mohamed Benribag, a mis l'accent sur l'importance des résultats de l'INDH en matière de développement humain, notant qu'en dehors des réalisations chiffrées, l'initiative a permis de promouvoir un nouveau modèle de développement sociétal fondé sur la concertation, le partenariat et la participation active de la société civile et de la population cible.
Ces résultats ne doivent pas occulter la persistance de problématiques qui entravent ce processus de développement, et auxquelles il faut trouver les solutions idoines, notamment le manque de créativité dans l'élaboration des projets et les difficultés de commercialisation des produits.
De son côté, le président du conseil provincial de Fahs-Anjra, Mustafa El Harrouss, a indiqué que l'INDH a permis d'insuffler une forte dynamique de développement dans cette province jeune et à caractère rural, soulignant que les résultats obtenus au niveau de la province figurent parmi les plus élevés au niveau national, grâce à la conjugaison des efforts des autorités, des associations de la société civile et des citoyens. Fahs-Anjra est un territoire particulier, qui connaît à la fois la réalisation de grands projets structurants, comme le complexe portuaire Tanger et l'usine Renault, mais enregistre en même temps une forte précarité en matière d'infrastructures sociales et dans le tissu économique local, ce qui constitue un enjeu de taille pour l'INDH appelée à réduire le fossé entre ces deux réalités, a-t-il relevé.

Libé
Jeudi 23 Mai 2013

Lu 216 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs