Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

13ème rendez-vous des PME exportatrices à Casablanca : L’urgence d’opérer un sursaut qualitatif




Le 13ème rendez-vous de la PME s'est tenu mercredi à Casablanca sous le thème "Programme d'appui et mesures d'accompagnement dédiées aux PME exportatrices".
La rencontre a réuni des opérateurs économiques, des décideurs et les représentants d'organismes comme l'Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME) ainsi que des membres de la PIMEC, la Confédération patronale des petites et moyennes entreprises en Catalogne (Espagne).
Elle a permis d'apporter aux PME exportatrices des réponses concrètes à leurs différentes problématiques de développement à l'international et de dessiner les contours d'une feuille de route pour leur développement.
Intervenant au nom du ministre du Commerce extérieur, El Aïd Mahsoussi, secrétaire général audit département, a donné un éclairage sur la stratégie du gouvernement d'aide à l'exportation pour la prochaine décennie, soulignant que cette vision est basée sur le ciblage des secteurs porteurs et la consolidation de la présence sur les marchés extérieurs et leur diversification.
Il a mis en avant la batterie de mesures prises pour booster la compétitivité des petites et moyennes entreprises et leur faciliter la conquête de nouveaux marchés dans le monde, ajoutant que les entreprises de cette taille jouent un rôle de premier plan dans la promotion des exportations marocaines.
Il a fait remarquer que les actions et mesures d'accompagnement des petites et moyennes entreprises sont à la fois d'ordre conjoncturel, structurel et organisationnel, soutenant que certaines des mesures prises dans le contexte de la crise économique planétaire visent notamment à renforcer la compétitivité des PME, à promouvoir l'emploi, à leur faciliter l'accès au crédit et à améliorer leur capacité de pénétration à l'extérieur.
Les autres intervenants, des entrepreneurs, ont été unanimes à souligner le rôle essentiel des petites et moyennes entreprises dans la promotion des exportations, se félicitant des mesures d'accompagnement prises par le gouvernement notamment sur les plans du financement et de l'allègement du poids fiscal. Ils ont estimé que malgré les effets de la crise mondiale, il n'en demeure pas moins que cette donne constitue une réelle opportunité pour le Maroc en termes de délocalisation et de logique de réactivité, jugeant nécessaire un sursaut qualitatif pour renforcer la position des PME exportatrices sur le marché international, et ce, afin de leur permettre d'être parmi les premières à "prendre la vague'' lorsque l'économie mondiale sortira du tunnel de la crise.
Cette rencontre des hommes d'affaires a été marquée par la présentation de la nouvelle offre de financement de la Banque Populaire "Cap PME Imitiaz'', un des partenaires banquiers de l'ANPME pour la réalisation du programme Imitiaz.
Un programme qui devra permettre aux entreprises bénéficiaires d'atteindre notamment des paliers supérieurs en termes de chiffres d'affaires et de valeur ajoutée et d'introduire de nouvelles technologies. 

MAP
Samedi 5 Décembre 2009

Lu 259 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs