Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

120 millions de filles de moins de 20 ans dans le monde ont été victimes de rapports sexuels forcés

David Beckham appelle les dirigeants mondiaux à mettre fin à la violence envers les enfants




18 enfants rescapés de la violence dont un garçon de 16 ans vivant au Cambodge ont récemment signé une lettre appelant les dirigeants mondiaux à mettre fin aux exactions généralisées dont sont victimes des millions d’enfants dans le monde.
« Cette lettre percutante, qui contient les mots de rescapés des violents conflits au Soudan du Sud, d’abus sexuels en Islande, et du trafic d’enfants au Pakistan, met l’accent sur l’épidémie de violence à laquelle sont confrontés les enfants partout dans le monde », a indiqué l’Unicef dont les derniers chiffres suggèrent qu’environ 120 millions de filles de moins de 20 ans dans le monde (environ 1 sur 10) ont été victimes de rapports sexuels forcés ou d’autres actes sexuels forcés.  
Ces chiffres indiquent aussi qu’ un cinquième des victimes d’homicides dans le monde sont des enfants et des adolescents de moins de 20 ans tandis que près d’un quart des filles de 15 à 19 ans dans le monde (près de 70 millions) signalent avoir été victimes d’une forme de violence physique après l’âge de 15 ans.
Selon Cornelius Williams, le responsable mondial de la Protection de l’enfance à l’Unicef, « chaque jour des enfants sont victimes de torture, de violences sexuelles, physiques, morales, de négligence et d’autres atrocités. Ce dernier rappelle à cet égard que « les violences envers les enfants, notamment les violences sexuelles, laissent des séquelles profondes et indélébiles même lorsqu’ils deviennent adultes. Elles déchirent les familles et les sociétés, détruisent la stabilité et anéantissent les progrès. Pourtant, trop souvent, elles sont invisibles et passées sous silence. Nous devons dire l’indicible, le rendre visible, et prendre des mesures pour y mettre fin. »
En séjour au Cambodge, David Beckham en sa qualité d’ambassadeur itinérant de l’Unicef s’est fait le champion de ladite lettre expliquant qu’« après avoir écouté ces enfants au courage incroyable, et après avoir entendu le récit des violences qu’ils ont subies, je tiens à m’assurer que les dirigeants mondiaux interviennent pour protéger les enfants du danger ».
A propos de ce phénomène, l’ex-star du football mondial a indiqué que « tous les enfants, en particulier les plus vulnérables, doivent être en sécurité. C’est pourquoi je vais me rendre aux Nations Unies ce mois-ci, en septembre, pour faire en sorte que toutes les voix des enfants soient entendues et que la communauté internationale s’unies pour mettre fin aux violences commises envers les enfants. »
L’Unicef indique sur son site Internet que David Beckham rencontrera la semaine prochaine, le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et le directeur général de l’Unicef Anthony Lake, à la veille de l’adoption du programme de développement le plus vaste que le monde ait jamais connu. Ensemble, précise l’instance onusienne, ils appelleront les dirigeants mondiaux à placer les enfants, en particulier les plus défavorisés, au cœur de toutes les décisions et tous les investissements des 15 prochaines années.
Il est à rappeler que David Beckham a lancé au début de l’année « The David Beckham Unicef Fund » et s’est engagé à cette occasion à aider les enfants les plus vulnérables du monde au cours de la prochaine décennie, et notamment les enfants affectés par la violence, apprend-on de même source.
Pour rappel, les Objectifs du développement durable, le nouveau programme de développement sur 15 ans qui sera adopté à l’Assemblée générale des Nations unies courant ce mois, présentent une occasion historique de changer le sort de tant d’enfants.
Toutefois, insiste l’Unicef, « il faut que le monde concentre son attention sur les enfants les plus défavorisés et vulnérables et place leur droit à la sécurité, à l’éducation et à la santé au cœur des priorités ».

Alain Bouithy
Jeudi 17 Septembre 2015

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs