Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

12 secteurs sur 22 dans le vert à la Bourse de Casablanca

Sur les 75 sociétés cotées, 40 ont freiné la progression du marché casablancais en clôturant le mois dernier sur des variations négatives




Sur les 22 secteurs représentés à la Bourse de Casablanca, 12 ont clôturé le mois de juillet sous de bons auspices, selon les analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC). Dans son "Bilan mensuel marché actions-Juillet 2015", la société de Bourse relève que l'indice "Electricité" a terminé le mois écoulé sur la plus forte variation mensuelle. Tirant profit de la performance affichée par son unique valeur Taqa Morocco, le secteur se positionne en tête de liste en générant un gain mensuel de 10,63%, a-t-elle ajouté.
Pour sa part, la branche "Télécoms" occupe la deuxième position avec une progression mensuelle de 8,63% redevable, exclusivement, à son titre Maroc Telecom. En troisième rang, se situe la filière "Equipements Electronique & Electrique" qui a clôturé le mois sur une hausse de 4,50%, attribuable au bon comportement de sa seule valeur Nexans, souligne le CDMC dans sa publication mensuelle. En parallèle, l'indice "Loisirs & Hôtels" accuse la plus forte baisse mensuelle de 10,59%, suite à la forte dépréciation de son unique titre Risma. Dans une moindre mesure, le secteur "Immobilier" se déleste de 6,76% à cause, essentiellement, de la dégradation importante d'Alliances Développement Immobilier (-21,99%) et de la Compagnie Générale Immobilière (-18,82%). S'agissant de la filière "Ingénierie & Biens d'Equipement Industriel", elle se déleste de 3,73%, sous l'effet de la contre-performance enregistrée par le titre Delattre Levivier Maroc (-10,25%). Après quatre mois consécutifs de baisse, la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC) parvient à sortir de sa torpeur pour clôturer le septième mois de l'année sur une hausse respectable de 1,69% de son indice global, Masi, qui s'est établi à 9.740,01 points. L'indice général place, ainsi, son variation annuelle au-dessus du seuil de 1,20%, contre -0,43% à fin juin 2015. Pour les analystes du CDMC, le bon comportement de la BVC, au titre du mois écoulé, trouve son origine dans la bonne tenue de la quasi-totalité des Blue-chips, notamment, Maroc Telecom (+8,63%), Ciments du Maroc (+8,33%), Lafarge Ciments (+3,68%), Attijariwafa bank (+1,73%) et Holcim (+1,38%). Toutefois, sur les 75 sociétés cotées, 40 ont freiné la progression du marché casablancais en clôturant le mois de juillet 2015 sur des variations négatives allant de -21,99% à -0,05%. Les analystes financiers notent, dans ce sens, les titres Wafa Assurance  (-1,58%), CIH Bank (-1,58%) et BMCE Bank (-1,32%).

Mercredi 12 Août 2015

Lu 2159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs