Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

11e étape du Tour de France Rolland un an après l'Alpe d'Huez




11e étape du Tour de France Rolland un an après  l'Alpe d'Huez
Un an après son succès de l'Alpe d'Huez, le Français Pierre Rolland (Europcar) a remporté en solitaire la 11e étape du Tour de France, jeudi, dans la station de La Toussuire, la troisième victoire française depuis le départ.
Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a conservé le maillot jaune de leader après cette étape alpestre de 148 kilomètres franchissant deux cols hors catégorie, la Madeleine et la Croix-de-Fer.
Le vainqueur sortant du Tour, l'Australien Cadel Evans, a lâché prise dans le final et a cédé près d'une minute et demie à Wiggins.
Rolland, mis en lumière par sa victoire de l'Alpe d'Huez en juillet dernier, a enlevé de nouveau l'étape-reine des Alpes, au lendemain du succès de son coéquipier Thomas Voeckler à Bellegarde-sur-Valserine. 
Rescapé d'une longue échappée lancée dès le premier col, l'Orléanais a précédé de 55 secondes le plus jeune coureur du Tour, Thibaut Pinot, le vainqueur de l'étape de Porrentruy (Suisse) dimanche dernier qui a assuré un "doublé" français.Rolland, âgé de 25 ans, s'est présenté au pied de la montée de La Toussuire en compagnie de ses derniers compagnons (Kiserlovski, Kiryienka, C. A. Sörensen), avec un avantage de trois minutes et demie sur le premier peloton.
Dans cette ascension de 18 kilomètres (à 6,1 %), Rolland, qui avait chuté quelques minutes plus tôt dans la descente du col du Mollard, a attaqué à deux reprises pour se retrouver seul en tête aux 10 kilomètres. 
Wiggins, longtemps protégé par ses équipiers (Knees, puis Rogers et enfin Porte), a dû s'employer dans les 8 derniers kilomètres suite à une double offensive de l'Italien Vincenzo Nibali. 
Le porteur du maillot jaune a été aidé par son coéquipier anglais Chris Froome qui a même ralenti pour l'attendre. 
Ce final débridé sur les routes du massif des Sybelles a coûté cher à Evans, distancé par le groupe de Wiggins à 6 kilomètres du sommet.
Le vainqueur du Tour 2011 s'était risqué à attaquer auparavant, à 11 kilomètres du sommet de la Croix-de-Fer, sur les pentes du Glandon. Mais il n'avait pu prendre qu'une quinzaine de secondes sur le maillot jaune avant d'être repris 6 kilomètres plus loin. 
Au classement général officieux, Evans a reculé de la deuxième à la quatrième place, à 3 min 19 sec de Wiggins, lequel précède désormais Froome (2e) de 2 min 05 sec et Nibali (3e) de 2 min 23 sec. 
Le Russe Denis Menchov, qui occupait la 5e place au départ d'Albertville, a lui aussi été victime de cette étape de haute montagne.
Dans la matinée, le champion olympique du contre-la-montre, le Suisse Fabian Cancellara, avait quitté le Tour pour rejoindre son épouse en passe d'accoucher. Plusieurs abandons ont été ensuite enregistrés pendant l'étape, fatale à trois coureurs de l'équipe Vacansoleil (Westra, Ruijgh, Larsson).
 
 

AFP
Samedi 14 Juillet 2012

Lu 123 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs