Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

112,5 millions de dollars pour booster la compétitivité de l'économie marocaine




Prêt de la BAD à la rescousse des réformes visant à améliorer l'efficacité de l'investissement public et privé



Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, récemment, dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, un prêt de 112,5 millions de dollars destiné à soutenir le programme d'appui à la compétitivité de l'économie marocaine (PACEM). "Le Maroc amorce aujourd'hui un tournant important dans le processus de transformation de son économie'', indique un communiqué de l'institution bancaire panafricaine, relevant que ce programme viendra soutenir des réformes visant à améliorer l'efficacité de l'investissement public et privé, afin de maximiser son effet sur la croissance, la transformation de l'économie et la création d'emplois. "L'opération contribuera à amoindrir les contraintes pesant sur l'investissement, telles qu'elles étaient identifiées dans le diagnostic relatif à la croissance, élaboré par la Banque et le gouvernement marocain en 2014-2015", poursuit la BAD.
 Et d'ajouter que cette opération a été conçue autour de deux lignes directrices principales, dont la première concernant l'appui à la mise en œuvre des réformes visant à lever les contraintes qui pèsent sur l'investissement privé, telles que celles relatives au cadre juridique des affaires, à l'intégration du secteur informel, la promotion de l'entrepreneuriat et à la facilitation des procédures.
 S'agissant de la seconde ligne directrice principale, elle consiste à améliorer l'efficacité de l'investissement public et ce, à travers une meilleure gouvernance des entreprises et des établissements publics, la mise en œuvre des budgets sectoriels basés sur des programmes assortis d'objectifs, et l'amélioration de la gestion de la commande publique, explique-t-on de même source.
Et la BAD de faire observer que la nouvelle opération qui viendra consolider les acquis en matière de gouvernance de l'administration publique obtenus grâce aux programmes d'appui précédents, est complémentaire avec les programmes d'appui aux réformes sectorielles, soutenus par la Banque, notamment dans le secteur financier et la mise en œuvre du Plan Maroc Vert. 
Cette opération est, en outre, complémentaire avec les projets d'investissement dans les secteurs de l'infrastructure, et visant à améliorer l'offre infrastructurelle du Royaume afin de réduire les coûts de production pour le secteur privé et renforcer la compétitivité de l'économie, poursuit la BAD, relevant que la mise en œuvre des réformes convenues dans le cadre du PACEM bénéficiera de l'assistance technique ciblée, telle qu'elle a déjà démarré dans le domaine des partenariats public-privé. Le PACEM bénéficiera à la population marocaine dans son ensemble, à travers l'amélioration de la compétitivité qui soutiendra la croissance et la création d'emplois, rappelle la BAD, faisant savoir qu'il bénéficiera en particulier aux PME marocaines, qui verront plusieurs contraintes pesant sur le développement de leurs activités levées, et aux investisseurs porteurs d'importants projets, qui auront un cadre d'investissement et de négociations plus incitatif ainsi qu'un système clair pour les PPP.
Ce programme devra profiter aussi aux acteurs actifs dans le secteur informel et les sans-emplois, dont une grande partie constituée de femmes et de jeunes, qui tireront avantage du nouveau système incitatif mis en place dans le cadre du statut de l'autoentrepreneur.
En chiffres, il est à noter que les engagements cumulés de la BAD au Maroc s'élèvent à près de 2,31 milliards de dollars pour 31 opérations en cours d'exécution. Un tel niveau d'engagement témoigne de la qualité et de l'intensité du partenariat entre le Maroc et la Banque africaine de développement, note l'institution.

Lundi 13 Juillet 2015

Lu 930 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs