Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

10ème édition des “Nuits de la Méditerranée” : Grande odyssée musicale à Tanger




10ème édition des “Nuits de la Méditerranée” : Grande odyssée musicale à Tanger
Le magnifique Palais des Institutions italiennes brillera de mille feux, du 30 juin au 4 juillet prochain, à l’occasion de la 10ème édition du Festival international de musique de Tanger- Les “Nuits de la Méditerranée”.
Placées sous le signe de la rencontre, de l’échange et du métissage, cette édition propose aux festivaliers cinq soirées exceptionnelles mettant en valeur différents genres musicaux interprétés par des artistes issus du pourtour méditerranéen.
Cinq jours durant, le Festival offrira chaque soir au public tangérois et aux invités une soirée aux couleurs maghrébine, persane, africaine, espagnole et libanaise. «Une véritable odyssée musicale et visuelle du Maghreb à l’Iran, du Liban au Mali, en passant par l’Andalousie», promettent les organisateurs de ce grand rendez-vous. Qui accueillera cette année des artistes et groupes de renom bien connus sur la scène nationale et internationale.
L’honneur reviendra au Franco-algérien, Rachid Taha, d’ouvrir le bal mercredi 30 juin au Palais des Institutions italiennes. Bien que considéré comme l’un des précurseurs de la scène raï en France, Rachid Taha est avant tout un rocker. Sans nul doute que le «rockeur des Casbahs», auteur, compositeur et interprète d’exception, mettra le feu en cet espace historique.
Composé d’une danseuse persane et de musiciens français, indiens et iraniens, l’Ensemble Badila proposera, jeudi 1er juillet une balade musicale exceptionnelle, au confluent de traditions musicales ancestrales. Un spectacle coloré et festif mêlant musique et danse empreintes de mysticisme et de spiritualité.
Deux spectacles rythmeront la soirée de vendredi 2 juillet. Le premier mettra sur scène le guitariste et chanteur d’origine malienne, Habib Koité. Baignant dans un univers musical dès son plus jeune âge, l’artiste «développe un jeu de guitare bien à lui dans lequel on pourra déceler tout autant des influences du Mali que celles d’autres styles musicaux comme le blues ou même, ici et là, quelques touches de son cubain ou de flamenco», soulignent les organisateurs.
Juste après, le groupe marocain Mazagan donnera la réplique au bonheur des Tangérois qui redécouvriront l’ambiance du chaâbi groove, un mélange délicieux de chant rural et de sons urbains, dont l’ensemble s’est fait une spécialité.
Le lendemain, samedi 3 juillet, le palais vibrera aux sons du flamenco avec la Choni Cia Flamenca et sa danseuse Asunción Pérez “Choni”. Professeur titulaire du conservatoire supérieur de musique et de danse de Séville, «Asunción Pérez “Choni” a une longue expérience de danseuse aussi bien en tant que soliste que comme membre de prestigieuses compagnies comme celles de Mario Maya et Eva Yerbabuena avec lesquelles elle a participé à de nombreux festivals».
La clôture interviendra dimanche 4 avec au programme l’ensemble de jazz Elie Maalouf connu pour ses magnifiques improvisations  mêlées à la diversité des couleurs. La rythmique atypique, marie jazz, percussions d’Orient, piano et mélodies lyriques de son leader, Elie Maalouf.
Outre les concerts, le Festival propose aussi d’autres activités dont une « exposition de photo, projection de films musicaux en partenariat avec la Cinémathèque de Tanger et, pour la deuxième année consécutive, un espace ouvert à la jeune scène musicale régionale. L’occasion, peut-être, de découvrir les talents de demain… », souligne-t-on.
Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 10ème édition du Festival international de musique de Tanger -«Les Nuits de la Méditerranée», est organisée par l’Association Tanger Région Action Culturelle (ATRAC). En partenariat avec la wilaya de Tanger/Tétouan, le Conseil régional Tanger/ Tétouan, la ville de Tanger, l’Institut Cervantès, le ministère espagnol de la Culture, l’Institut français de Tanger-Tétouan, l’Ambassade d’Espagne, le Consulat Général d’Italie à Casablanca, entre autres.


Mercredi 30 juin: Nuit maghrébine-Rachid Taha (France/Algérie)
Jeudi 1er juillet: Nuit persane-Ensemble Badila (France/Inde/Iran)
Vendredi 2 juillet: Nuit africaine - Habib Koite (Mali) et Mazagan (Maroc)
Samedi 3 Juillet: Nuit espagnole–Choni Cia Flamenca (Espagne)
Dimanche 4 juillet: Nuit libanaise-Ensemble Elie Maalouf (France/Liban).

ALAIN BOUITHY
Lundi 21 Juin 2010

Lu 519 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs