Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

100 stars vendent leurs jeans au profit des réfugiés


Chaque pantalon a été retravaillé pour en faire une pièce unique




Jusqu'au 30 octobre, une centaine de stars 
participent à «Jeans For Refugees», un projet lancé par Johny Dar. L'artiste repeint les
 jeans donnés par des célébrités telles que
 Sharon Stone, Elton John ou encore Kate 
Moss. Les vêtements sont ensuite revendus 
aux enchères. Les gains seront versés à l’ICR.

Sharon Stone, Benicio Del Toro, Elton John, les mannequins Claudia Schiffer, Kate Moss et Elle Macpherson, mais aussi des célébrités françaises dont Catherine Deneuve, ont offert un de leurs jeans pour une grande vente internationale aux enchères au profit des réfugiés.
Jusqu'au 30 octobre, les enchères sont enregistrées en ligne sur le site Catawiki. Lundi, le jean de Sharon Stone enregistrait l'enchère la plus haute à ce jour : 5.000 euros. Les actrices Eva Longoria, Audrey Tautou, Isabelle Adjani et Jane Birkin, l'ancienne chanteuse Victoria Beckham, le chanteur Mick Jagger et le cinéaste Woody Allen, parmi 100 personnalités au total, participent également à l'opération "Jeans for Refugees" en offrant une pièce de leur vestiaire.
Chaque pantalon a été retravaillé par le designer américain Johny Dar pour en faire une pièce unique.  Jets de peintures, traits graphiques... jeu de brillance... 
Les pantalons sont transformés en véritables œuvres d’art pour ces enchères spéciales. Ils ont été présentés lors de la Fashion Week de Berlin, le 1er juillet. Ils feront également l'objet d'une exposition à la Galerie Saatchi de Londres, en octobre prochain.
Le produit des enchères sera intégralement reversé à l'International Committee for Refugees (ICR), fondé en 1933 à l'initiative d'Albert Einstein pour aider les opposants à Adolf Hitler. L'IRC vient en aide aux victimes de persécutions raciales, religieuses et ethniques, ainsi que les personnes touchées par la guerre et la violence. 
Sharon Stone a été la première à soutenir ce projet : «C'était un honneur de donner quelque chose pour aider la cause des réfugiés. Notre histoire à travers le globe n'est qu'une histoire de déplacements de pays en pays pour devenir ce que nous sommes : une glorieuse communauté mondiale», a-t-elle déclaré. Johny Dar, qui est le premier à avoir organisé un défilé solidaire pour les réfugiés, a pour sa part précisé que «la crise des réfugiés a impacté tout le monde. Elle nous émeut tous, elle nous concerne tous.
Derrière le concept de "Jeans of Refugges" se cache une envie de diffuser un message artistique, pour créer des changements positifs et permettre aux gens de collaborer autour d'un but commun, peignant un nouveau paradigme et inspirant un monde meilleur». 
Notons enfin que si Johny Dar est le premier à avoir organisé un défilé solidaire pour les réfugiés, il n'est pas le seul à s'être servi de la toile denim comme support, à l'image de Fabrizio Lavagna, Ian Berry ou encore Dao Davy.
 

Mehdi Ouassat
Mercredi 27 Juillet 2016

Lu 552 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs