Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

1.000 brevets et 200 start-up industrielles à l’horizon 2014

Projet de décret instituant le Comité national de l’innovation et de la recherche industrielle




1.000 brevets et 200 start-up industrielles à l’horizon 2014
Conscient du fait que l’innovation est devenue la clé indispensable de la compétitivité et de la croissance des entreprises, le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, vient d’élaborer un projet de décret instituant le Comité national de l’innovation et de la recherche industrielle.
 Ainsi, ce département vient de déposer pour commentaire son projet de décret auprès du Secrétariat général du gouvernement.
Par ailleurs, il a mené une démarche participative de réflexion, incluant l’ensemble des acteurs impliqués dans la sphère de la recherche et de l’innovation au Maroc, notamment les autorités gouvernementales concernées, les entreprises, les universités et les opérateurs financiers.
Une démarche intitulée «Initiative Maroc Innovation», qui a permis, après concertations, de définir un plan d’action pragmatique qui reprend les projets les plus réussis et les expériences internationales les plus intéressantes.
Aussi, cette stratégie nationale de l’innovation, portée aujourd’hui par le ministère de l’Industrie, le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la recherche scientifique et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a fixé deux objectifs quantitatifs. Il s’agit en fait de produire 1.000 brevets marocains et de créer 200 start-up innovantes à l’horizon 2014.
En substance, le principe de base ayant conduit à la définition de ce plan a consisté à analyser la chaîne de valeur de l’innovation et à définir les composantes qui permettent à cette chaîne de fonctionner de la meilleure manière.
 De ce fait, le plan s’articule autour de quatre piliers stratégiques comprenant treize chantiers phare. Il s’agit de la gouvernance et le cadre, l’infrastructure, le financement et le soutien, et enfin, la mobilisation des talents.

Libé
Mercredi 8 Mai 2013

Lu 514 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs